Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 janvier 2016 6 30 /01 /janvier /2016 15:28
LE DEPART D'UNE TRES GRANDE DAME DE LA POLITIQUE
LE DEPART D'UNE TRES GRANDE DAME DE LA POLITIQUE

La nouvelle de la démission de Christiane Taubira du gouvernement à retenti comme un éclat de tonnerre. Celle qui représentait le symbole de la gauche dans le gouvernement Valls, son icône a décidé de claquer la porte du gouvernement, contre l'avis du Président de la République qui souhaitait qu'elle reste, qui avait besoin d'elle pour parvenir au rassemblement qu'il appelait de ses voeux...Dans l'optique des élections présidentielles...

 

Mais pour elle la politique menée au plus haut niveau devenait insoutenable.

 

Combien de temps en effet peut on faire avaler des couleuvres à une femme politique de conviction et de très grande envergure ?

Jusqu'à quand est il possible de rester droit dans ses bottes, avec courage et dignité en supportant les injures, les humiliations, les insultes, simplement parce qu'on n'appartient pas au sérail, simplement parce qu'on est une femme, une noire et qu'on n'est pas issu de la bourgeoisie bien pensante mais  qu'on a eu des encêtres esclaves?

Jusqu'à quand peut on accepter d'être la tête de turque de la droite tout en voyant s'accumuler sur son chemin les pièges, les réticences, les blocages venant de son propre camp pour empêcher la réalisation  des réformes pour lesquelles on a été nommé?

Jusqu'à quand peut on tolérer de rester dans un gouvernement qui détruit une à une toutes les valeurs de la gauche, quand on a de profondes convictions de gauche, qui piétine JAURES et considère le socialisme comme ringard?

Dieu sait le souffrance infligée à cette femme droite, respectueuse de ses convictions. Dieu sait la force dont elle a fait preuve pour résister...avec hauteur et dignité?

               

                                                      TROP C'EST TROP.....

 

Christiane Taubira a été désignée sur un programme fondé sur des peines de substitution à la prison inefficace contre la récidive, qu'elle n'est pas parvenue à mener à bien face à un Premier Ministre marqué par le tout sécuritaire qui n'a cessé de lui mettre des bâtons dans les roues comme il ne cesse d'en mettre sur les pas de Ségolène Royal    en accordant par exemple,contre l'avis de sa Ministre le déversement de boues rouges nocives à la santé publique dans les Calanques.

 

De même, à cause du Premier Ministre, Christiane Taubira n'est pas parvenue à faire mettre à l'ordre du jour de l'Assemblée Nationale sa réforme sur les jeunes.

 

Pourtant elle a fait de grandes choses, avec le soutien du Président de la République. Elle a tenu à bouts de bras avec Dominique Bertinotti qui y a laissé sa santé au passage la loi sur le mariage pour tous, consacrant le libre choix des citoyens sur leur mode de vie, la liberté d'être hétéro sexuel ou de vivre avec un conjoint du même sexe en bénéficiant des mêmes droits et en étant respectés. Son nom restera attaché à cette grande loi.

 

Pourtant elle a fait de la dénonciation de l'esclavage un de ses combats politiques.

 

Pourtant, elle a redonné à la justice son indépendance mise à mal par la droite et a rendu aux magistrats malmenée par l'infame petit bonhomme éternellement courroucé, éternellement injurieux éternellement amoureux de sa propre personne communément appelé Sarko leur dignité.

 

Elle a résisté, résisté Christiane Taubira.

 

Mais arrive un moment où ce n'est plus tenable!....Et ce moment est arrivé lorsque sans réfléchir aux conséquences, tout en reconnaissant que c'est une mesure totalerment inéfficace, mais au nom du symbole, François Hollande, sans doute pour piéger la droite sans doûte par stratégie politique, a décidé que les terroristes Français seraient déchus de leur nationalité. Une plate politique politicienne pour assurer autant que faire se peut sa rééelction.

 

La plus grosse faute politique qu'il puisse faire!

 

Hélas, trois fois hélas, ce Président sans expérience comme je l'écrivais sur ce blog au moment de la campagne présidentielle, n'a jamais vécu la guerre. Alors la déchéance de nationnalité, connaît pas....Pourtant une telle mesure est d'une gravité exceptionnelle et d'une dangerosité qu'à l'évidence, il n'a pas mesurée, dans une période où, selon lui l'union nationale pour lutter contre le terrorisme et surtout pour assurer autant que faire se peut sa réélection s'impose. Oui  mais pas à n'importe quel prix....

 

La déchéance de nationalité si elle s'applique à des Français de souche crée des apatrides,qui n'ayant plus de nationalité sont libres d'eux mêmes, sans coutrôle d'un ETAT, sans passeports...et peuvent sans difficulté grossir les rangs des terroristes islamiques..., la dernière chose dont nous ayions besoin. Si elle ne touche que les bi-nationaux, elle vise les Français naturalisés, dont un parent ou un ancêtre étaient étranger, qui ont un père et une mère de nationalité différente...Et pourquoi pas Valls ou Sarkozy? Et du même coup instaure deux catégories de Français...alors que selon la Constitution, la France est une et indivisible.

 

Après la guerre on pratiquait l'indignité nationale qui est infiniment préférable, se bornant à supprimer les droits civiques, à empêcher

 de trouver du travail...bref handycapant considérablement dans leur quotidien ceux qui en son frappés, en faisant peser sur eux le déshonneur tout en leur conservant leur nationalité.

 

A courir après la droite extrême et l'extrême droite, la gauche perd son âme, perd ses valeurs, porte atteinte à la notion même de république, à son slogan: LIBERTE EGALITE ET FRATERNITE..dont pourtant elle se réclame.

 

Ceci n'était évidemment pas tolérable pour la Grande Dame de la Politique ...qu'est Christiane Taubira, sincère dans ses convictions, fidèle à ses engagements.

 

François Hollande voulait qu'elle reste car elle lui était nécessaire pour unir la gauche...Elle a réfléchi un mois puis a claqué la porte, ce qui  ne fait pas l'affaire du Président qui à l'évidence va devoir remanier son gouvernement et trouver une improbable solution.

 

Mais pourquoi Christiane Taubira aurait elle accepté de ternir son image, le combat de toute une vie?

 

Son départ m'afflige profondément car j'avais le sentiment que par sa résistance, ses refus, ses oppositions au système Valls elle sauvait les meubles. Mais le sacrifice a des limites et Christiane Taubira a eu raison de claquer la porte, de conserver aux yeux du monde son intégrité, de rester une icône de la gauche, libre et fidèle à ses convictions, qui  continuera à faire entendre sa grande voix, libre de toute contrainte.

 

Un seul regret...C'est que ce ne soit pas VALLS et pourquoi pas MACRON...qui s'unissent pour détruire le socialisme qui soient partis car la politique qu'ils mènent n'est pas la n^tre à nous peuple de gauche....Alors on leur aurait dit dans un immense éclat de rire:"Bon vent."

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jaccuse56.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de jaccuse56.over-blog.com
  • Le blog de jaccuse56.over-blog.com
  • : Ce blog est un blog politique qui a pour objet de soutenir l'action de Ségolène ROYAL
  • Contact

VISITEURS

Archives

Catégories Politique