Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 juin 2012 1 25 /06 /juin /2012 09:59

 

segolene-royal-publie-livre-karcher-extraits-L-vg9QQm.jpeg"Lespropriétaires du capital d'une entreprise s'enrichissent lorsque des hommes et des femmes sont jetés dans le malheur par la perte de leur emploi.

La bourse américaine donne régulièrement la démonstration de ce phénomène.Elle monte lorsque le chômage augmente et inversement.

Faut il en déduire que le capital, comme un sinistre lutin ne vit que dans les cimetières du plein emploi et de la prospérité partagée? Au nom de quoi devrions accepter cela? D'autres règles doivent être inventées et vite. Pour que l'avenir ne soit pas sans espoir, que tant de lignes de vie ne soient pas brisées, il nous faut fabriquer ...une société assurée de ses valeurs net du même coup rassurer sur sa vocation à progresser."

Ségolène ROYAL: " La vérité d'une femme.

C'était en 1996, bien avant la crise qu'elle anticipait déjà.Son analyse de la situation était sans appel:

" C'est le désordre le plus profond qui domine dans plusieurs secteurs car l'essentiel des valeurs nparaît fragilisé, remis en cause.

Dédordre du chômage, désordre du territoire, désordre des droits humains, désordre du sous-développement, désordre de l'exclusion des femmes du champ politique etc...

Ce livre en tente l'inventaire et suggère pour chacun d'eux des principes d'organisation ou de pistes d'action...Car, pour qu'un pays progresse,il faut lui donner des éléments de compréhension du monde dans lequel il vit, lui proposer des directions afin que chacun y prenne sa part et s'inscrive dans cette perspective ou s'y oppose, de même que l'on propose aux jeunes , par l'éducation, des points de repère, des espérances....

L'urgence est là, car aujourd'hui menace le libéralisme imbécile...Je dois lutter contre mon propre penchant à considérer que seule une crise encore plus grave, encore plus dramatique pourrait amener le changement vers une société plus juste."

 

La droite au pouvoir a continué dans sa lancée, avec toujours plus de capitalisme, plus de libéralisme, plus de chômage, plus de destruction de notre industris, les délocalisation, un Etat soumis au FMI à l' Europe...qui se trouve devoir lutter pas à pas contre la politique dominatrice de l'Allemagne, ancrée dans un  dogme d'austérité à vie qui tue la croissance, met les peuples dans la misère, lutter contre un système stupide qui nous met droit dans le mur.

Pourtant Ségolène ROYAL voit dans cette crise une chance dans la mesure où elle peut permettre de réinventer un nouveau mode de société. Le réchauffement climatique nous en donne l'occasion. A nous de la prendre par les cheveux. C'est ce qu'elle a fait en Poitou Charente et Jean François Macaire ne dit pas autre chose.


JEAN FRANCOIS MACAIRE.


 Le défi écologique ne doit pas être regardé uniquement comme une menace. Il est aussiune formidable opportunité de changement.

 

Il recèle des réserves inépuisables de richesses issues d’une autre organisation de l’économie et de la société.

 

La transition énergétique, c’est des emplois. La mutation sociale et écologique des entreprises, c’est des emplois. Les circuits courts, c’est des emplois. L’agriculture durable, c’est des emplois. La mobilité propre, c’est des emplois. La rénovation thermique des logements, c’est des emplois.

 

C’est ce combat que nous menons ensemble sur le terrain, dans les collectivités, c’est ce combat qui nous menons à la Région depuis 2004 auprès de Ségolène Royal.

 

 

Ségolène Royal, notre présidente, qui a tant donné à la gauche, et à laquelle nous adressons ce soir un salut chaleureux et fraternel. Et c’est ce combat que vous allez mener, chers amis députés, au niveau national. Tous ensemble, nous pouvons, nous devons réussir."

 

La mutation écologique et sociale de l'économie qui permet une réindustrialisation de la France non délocalisable est une des principales réponses à la crise qui mine notre Pays...

 

Pourtant la réalisation n'est pas facile, face au lourd héritage que nous a laissé Sarkozy ...une dette colossale, un chômage en forte progression, un abandon de nos industries au profit de pays qui offrent une main d'oeuvre importante qui zccepte de travailler à des salaires de misère.


Ségolène Royal qui a toujours anticipé, a comris que s'il faut un Etat protecteur, mais la croissance ne peut, dans une telle conjoncture être financée par l'ETAT, mais doit l'être par le secteur prive d'où la réforme fondamentale du système bancaire qu'elle a précinisée.


Le Président HOLLANDE, aujourd'hui  aux commandes doit trouver des milliards pour réparer le désastre de la politique de son prédecesseur qui a dilapidé l'argent du contribuable.

 

Il a repris les idées de Ségolène ROYAL et incorporé la mutation écologique de l'économie et la réforme bancaire.

Le candidat socialiste à la prochaine présidentielle a déclaré qu'il souhaite couper les liens des banques avec les hedge funds (fonds spéculatifs) et les paradis fiscaux.

Copyright Reuters
Copyright Reuters

François Hollande veut revoir l'activité des banques. 

Le candidat socialiste à l'élection présidentielle a déclaré ce mercredi  qu'il faut "établir une liste noire des hedge funds et interdire aux banques françaises de financer ce type de fonds extérieurs".

 

Il a ajouté :  "le principe que je poserai c'est qu'aucune banque ne doit être en relation avec un fonds qui n'est pas sur un marché organisé."

 

Deuxième principe, selon François Hollande, "aucune banque ne devrait pouvoir travailler avec un pays qui abrite un paradis fiscal". "Dès lors, aucune banque française ne pourrait entretenir quelque relation que ce soit avec d'autres établissements installés dans des paradis fiscaux", a-t-il poursuivi.

Favori des sondages pour l'élection d'avril-mai, il a ajouté vouloir réglementer les produits dérivés de façon stricte. Il a également déclaré qu'il souhaite l'intervention de la Banque centrale européenne (BCE) pour aider les pays de la zone euro en difficulté, à condition qu'ils aient respecté la discipline budgétaire, et a plaidé pour la création d'euro-obligations.

 

Toujours concernant les banques, il a répété vouloir séparer les activités de banque d'affaires des activités de banque de dépôts. Les produits dérivés, "ils ne devraient être autorisés que pour les seules couvertures des besoins réels des agents économiques" et être interdits quand ils sont utilisés pour spéculer, a-t-il dit lors d'une conférence de presse. 

 

Face à une situation extraordinairement difficile, François Hollande est le Président de la République qui dispose de tous les pouvoirs institutionnele, mais, en revanche sa marge de manoeuvre est très faible.

 

Il doit relever le défi du changement auquel il s'est engagé pendant la campagne présidentielle. Il doit résister aux pressions internationales.

Le Pourra-t-il? Le voudra-t-il? Saura-t-il, résister à la solution de facilité qui consiste à renoncer en imputant un éventuel recule à l'qEurope, comme tous ses prédécesseurs?

L'avenir le dira. Mais François Hollande, social libéral ne dispose pas de l'armature psychologique de Ségolène nRoyal dont la pensée est le résultat d'un long cheminement et d'un profon mûrissement. 

 

L'avenir le dira.

Partager cet article

Repost 0
Published by jaccuse56.over-blog.com - dans politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de jaccuse56.over-blog.com
  • Le blog de jaccuse56.over-blog.com
  • : Ce blog est un blog politique qui a pour objet de soutenir l'action de Ségolène ROYAL
  • Contact

VISITEURS

Archives

Catégories Politique