Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 septembre 2012 6 08 /09 /septembre /2012 08:28

942601-1118933.jpg Il faut le savoir.Les effets d'annonce c'est terminé.Avec François Hollande les réformes, les décisions et le calendrier qui les accompagne sont divulguées lorsque le gouvernement a tranché. Fini les leurres! terminé les effets de manche dignes d'un prétoire. Finies les lois annoncées à grand renfort de pub et jamais votées, ou inapplicables et inappliquées.

 

Alors c'est vrai, les annonces quotidiennes faites à grand renfort de pub, le harcèlement des Français à qui on voulait faire croire que ces pléthores de mots, c'était le reflet d'une action continuelle seule capable de juguler la crise, leur manquent et ils ont une impression de vide et d'absence de visibilité. Sarkozy avait réussi à leur faire croire qu'il était le seul capable d'agir efficacement.

 

Parce qu'il était dans un état d'agitation perpétuelle, les Français pensaient qu'il agissait alors qu'il se bornait à instaurer l'austérité sans en prononcer le mot et à détruire leur pacte social, les mettant de plus en plus dans la misère et tuant la croissance. Encore aujourd'hui Filion réclame la suppression de toute référence aux trente cinq heures.

 

Tout cela est terminé et ils ont du mal à s'y adapter, d'autant que les journalistes ne trouvant pas leur pâture dans une communication modeste inventent, se contentent de rumeurs, sitôt démenties par le pouvoir en place et  de fausses nouvelles qu'ils imaginent vraies.

 

Le ressenti des Français se traduit dans les sondages tous plus désastreux les uns que les autres parce que marqués de la banière du doute.

 

Pourtant le bilan des premiers mois de gouvernance du quinquennat de François Hollande est loin d'être négatif et des résultats commencent à se faire sentir.

 

Il y a deux jours, sur France Inter on annonçait que le commerce extérieur de la France se redressait très légèrement et que la dette était légèrement moins catastrophique.Ce matin, également sur France Inter, on annonçait:"La France va mieux."

 

Certes, le Président de la République, et les membres du gouvernement ont pris quelques vacances, très courtes d'aileurs...mais se sont abstenus de bénéficier des largesses de milliardaires, jamais gratuites et suivies de dons somptueux de l'ex chef de l'Etat. Et pendant ces très courtes vacances, ils ont emporté leurs dossiers urgents, désormais prêts à être présentés au parlement convoqué en séance extraordinaire.

 

Il ne faut pas confondre vitesse et précipitation. Il faut agir dans la cohérence.


 

Rien de répréhensible donc avec un gouvernement qui prend le temps de la réflexion pour ne pas agir à tort et à travers. Même si l'on n'est pas d'accord avec telle ou telle décision, il n'est pas interdit de reconnaître les effets positifs des premières propositions adoptées.

 

On peut être en total désaccord avec la décision du président de la république de faire ratifier le traîté européen qui n'a d'autre objectif que d'imposer l'austérité aux peuples d'Europe et reconnaître certains effets positifs de la politique menée jusqu'à présent:


*Retour à la retraite à 6O ans pour les salariés ayant commencé à travailler très jeunes et ayant leurs 41 années d'activité;

 

*La très légère augmentation du SMIC, qui est un progrès incontestable par rapport à la politique de Sarkozy qui en 5 ans n'a pas donné le moindre coup de pouce.

  

*La suppression de la défiscalisation des heures supplémentaires qui aboutissait à faire payer ceux qui n'en font pas et donc gagnent moins pour ceux qui les font et gagnent plus, ce qui constituait à la fois une grave injustice, une dépense inconsidérée compte tenu du montant de la dette et un cadeau somptuaire aux entreprises.

 

 

In contestablement le Ministre du Redressement s'est attelé au lourd fardeau du chômage et des plans sociaux retardés par Sarkozy pour cause d'élection présidentielle et il annonce aujourd'hui des résultats encourageants en terme d'emplois sauvés.


  Dans l’émission Complément d’enquête du 6 septembre, le ministre du Redressement productif assure qu’il va falloir reconstruire notre industrie pierre après pierre. Retour sur quelques-unes de ses principales déclarations.
 
372964_247696048681981_759294650_n-copie-1.jpg

“Nous avons un pays qui décroche depuis un certain temps. Il va falloir reconstruire notre industrie et notamment réformer le système financier et bancaire. C’est pourquoi nous sommes en train de créer la banque publique d’investissement”.


“Nous avons le meilleur taux d’épargne du monde en France, nous essayons donc à travers la BPI de demander aux Français de drainer leur épargne pour financer les PME”.


“Nous pensons que le plan social de PSA doit être rediscuté, et doit être strictement proportionné aux efforts de redressement économique du groupe, car les dégâts sociaux doivent être liés à la stratégie du groupe. On ne considère pas qu’il y a un avenir de reconstruction dans ce plan.

 

Nous avons donné des milliards d’euros aux constructeurs automobiles, sous toute forme d’aides. C’est donc normal que nous ayons un droit de regard. Nous voulons en parler avec la direction et les salariés”.


“Au ministère du Redressement productif, nous avons déjà traité 91 dossiers, dans lesquels il y avait 14 220 emplois menacés. Nous en avons sauvé 11 250.

 

Un emploi sauvegardé c’est une fierté, dix emplois sauvés, c’est une victoire pour nous, 100 emplois c’est formidable et plus, c’est encore mieux”.


Des réformes de structure sont annoncées. La réforme fiscale sera votée le mois prochain.

 

Des mesures sociales sont mises en oeuvre, notamment la cession à bas prix aux collectivités locales de terrains appartenant à l'Etat pour construire des logements sociaux, l'encadrement des loyers, au grand dam de la droite. 

 

MAIS LA SITUATION EST DIFFICILE ET NE PEUT SE RESOUDRE EN UN COUP DE CUILLERE A POT.


On ne redressera pas la France en cinq minutes. Comme disait François Mitterrand:" Il faut donner du temps au temps."

 

Faire des procès d'intention et faire du Hollande bashing est profondément injuste.L'honnêteté veut qu'on juge sur pièce. Laissons le gouvernement agir et nous apprécierons ensuite la politique menée.

 

Le peuple français saura faire entendre sa voix et imposer le respect de ses intérêts.

 

On aurait préféré une orientation bien plus à gauche de la politique Hollande. Mais on savait au départ que le candidat Hollande est social libéral et c'est toujours mieux que les mesures draconiennes pour le peuple et les cadeaux aux riches qui ont caractérisé la politique du précédent président.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jaccuse56.over-blog.com - dans politique
commenter cet article

commentaires

jrousseaudu72 10/11/2012 11:29

Tu fais partie des 5% de satisfaits de l action de tes incapables notoires

jrousseaudu72 27/10/2012 16:47

Au royaume des aveugles tu es reine

gertrude 07/10/2012 13:20

ah ah ça vous va bien
lol !!!!

Présentation

  • : Le blog de jaccuse56.over-blog.com
  • Le blog de jaccuse56.over-blog.com
  • : Ce blog est un blog politique qui a pour objet de soutenir l'action de Ségolène ROYAL
  • Contact

VISITEURS

Archives

Catégories Politique