Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 juillet 2012 7 29 /07 /juillet /2012 16:02

Najat Vallaud-Belkacem

 

 

"Le journalisme est l'activité qui consiste à collecter, rassembler, vérifier et commenter des faits pour les porter à l'attention du public à travers les média."

Comment tant de journalistes ont ils pu oublier cette mission première qui fait l'honneur et la dignité de leur profession. Comment peuvent ils accepter de ne plus être que l'instrument de directions aux mains de sociétés qui ne vivent que des commandes de l'Etat?Comment peuvent ils accepter de renoncer à leur mission primordiale pour ne travailler que pour des audimat ou de la vente de papier?

 

C'est la question que je me pose quand je vois des journalistes indignes, des journaleux, devrais-je dire que ne pensent qu'à détruire, salire des hommes et des femmes dignes, déformer leurs pensées, leurs paroles pour leur faire dire l'inverse de ce qu'ils pensent? Quelle ignominie.

Je pense à l'article du "Point qui prête à Ségolène Royal des propos qu'elle n'a pas tenus, pour vendre un peu plus de papier ou pour la détruire encore plus, après sa défaite aux législatives. Ignominie que cette phrase prêtée à cette femme digne, honnête, debout et généreuse.

Propos supposes et prêtes à Ségolène Royal sur Najat Bellaud Belkacem

« Elle s’appellerait Claudine Dupont, elle ne serait peut-être pas là. Elle doit assumer son identité et en être fière », aurait déclaré Ségolène Royal. « J’ai toujours voulu des ouvriers, des exclus, des jeunes issus de la diversité autour de moi », aurait-elle ajouté.

De tels propos ne pouvaient manquer de susciter une polémique...Propos incroyables, sans aucune crédibilité, connaissant la personnalité de Ségolène Royal.

Revenons en arrière. En 2007 pendant la campagne présidentielle. Ségolène Royal, s'était opposée avec la plus grande fermeté à Nicolas Sarkozy qui voulait nettoyer au karcher les quartiers difficiles. 

Revoyons en pensée ses meetings: Les Français des quartiers difficiles, métissés ' ne sont pas un problème mais une solution pour la France."

Présidente de la Région Poitou Charente, candidate aux primaires socialistes, elle n'a cessé de parcourir les quartiers difficiles. Elle voulait donner aux Français venus d'ailleurs toute leur chance et industrialiser leurs quartiers pour leur permettre de mettre au service de la France toutes leurs capacités. Combien de fois a-t-elle insisté sur leur volonté de travailler dur!

Comment ne pas rappeler que, Présidente de la Région Poitou Charente, elle a noué des accords de coopération avec l'Afrique et notamment Fatic au Sénégal...Fatic, un petit village dans lequel de jeunes hommes ont péri alors qu'ils voulaient quitter leur pays pour trouver du travail ailleurs! Fatic, où elle est venue au secours des mères qui avaient ainsi perdu leurs enfants pour les aider à créer du travail, à créer leur propre agriculture, leur à donné des tracteurs et un four photo-voltaïque pour leur permettre d'avoir leur propre énergie, ainsi qu'un camion réfrigéré pour pouvoir vendre leurs récoltes.

Comment oublier le discours de Dakar contre la France Afrique, pour un partenariat avec l'Afrique, qui est une chance pour la France?

Comment oublier le respect et l'amour" que lui portent nombre de chefs africains en raison de l'action qu'elle a menée pour eux.

Comment imaginer un seul instant qu'une telle femme ait pu tenir les propos que lui prête l'ignoble journaliste du Point, animé par une passion de la droite et cherchant à la fois à vendre du papier et à diviser les socialistes entre eux en commençant par tenter de séparer Ségolène Royal de son équipe.

TOUT CELA EST SIMPLEMENT IGNOBLE ET DEMENTI PAR SEGOLENE ROYAL ELLE MEME:

Communiqué - Service Presse de Ségolène Royal

Ségolène Royal ne se reconnaît pas dans les propos réducteurs que lui prête le journal Le Point à propos de Najat Vallaud Belkacem et qui aboutissent à lui faire dire le contraire de ce qu'elle a toujours affirmé.

Ségolène Royal a, depuis 2007, toujours mis en avant Najat Vallaud Belkacem, à la fois pour son talent et son histoire et elle se réjouit des responsabilités qui lui sont confiées aujourd'hui et qui sont pleinement méritées.

D'AILLEURS SON ENTOURAGE A REAGI AVEC UNE EXTREME CELERITE, A COMMENCER PAR NAJAT VALLAUD BELKACEM:

"La porte-parole du gouvernement, Najat Vallaud-Belkacem, a voulu couper court samedi à la polémique suscitée par des propos de Ségolène Royal qui, selon Le Point, a dit qu'elle ne "serait peut-être pas là" si elle s'appelait "Claudine Dupont".

"Stop les vaines polémiques, la seule @RoyalSegolene que je connais est là", a tweeté Mme Vallaud-Belkacem en mettant un lien sur le communiqué de l'ex-candidate à la présidentielle affirmant vendredi soir qu'elle "ne se reconnaît pas dans les propos réducteurs que lui prête le journal Le Point". "Je maintiens les propos entre guillemets

de@RoyalSegolene sur les origines de Najat Vallaud Belkacem. 

 

Najat-Vallaud Belkacem a voulu mettre fin à la polémique.. Et toute l'équipe de Ségolène

Royal a réagi...

 

Mélanie G, dans un superbe article pour le Nouvel Observateur + se fait l'écho des relations entre Ségolène Royal et sa porte-parole:

 

Ségolène Royal et Najat Vallaud-Belkacem s'entretiennent à la conférence sociale, le 9 juillet 2012 (CHAMUSSY/SIPA)

Ségolène Royal et Najat Vallaud-Belkacem s'entretiennent à la conférence sociale, le 9 juillet 2012 (CHAMUSSY/SIPA)

 

Najat Vallaud-Belkacem est, pour moi, l'une des révélations principales du Parti socialiste depuis 2007, jusqu'à son entrée récente au gouvernement. Elle possède des qualités qui, à mes yeux, sont essentielles : la loyauté et la fidélité à ses idées et à ses actes.

 

Depuis 2007, où l'on a découvert une Najat porte-parole de la candidate socialiste, jusqu'à 5 ans plus tard pour la primaire du PS où l'on disait Ségolène Royal seule, elle est restée fidèle et loyale. À la différence de certains dont je tairai les noms, elle est restée aux côtés de l'ancienne candidate à la présidentielle jusque dans les moments les plus difficiles. Est-ce que ça l'a empêchée aujourd'hui d'être ministre, finalement ? Non, elle l'est tout autant que ceux qui sont vite partis quand le vent a tourné. ée et compétente. Qu'elle ait voulu s'entourer de cette France-là, qu'elle chérit, me parait assez logique.

 

Depuis 2007, Ségolène Royal n'a jamais utilisé l'image de Najat Vallaud-Belkacem pour mettre en avant la diversité de son équipe. Jamais. Najat a toujours été vue comme une bosseuse parce que c'est ce qui est essentiel aux yeux de Ségolène Royal. Je connais peu la façon de travailler de Ségolène Royal par rapport à d'autres, mais suffisamment pour savoir qu'il faut être volontaire, infatigable, exigeant avec soi-même... pour tenir la distance.

 

Pour comprendre ce que je veux dire, laissons la parole à Najat (dans son livre "Raison de plus",publié chez Fayard) : 

 

"Il est une autre de ces qualités que j'ai apprécié plus que tout : Ségolène Royal, quoique entièrement acquise à la nécessité absolue de faire de la France un pays fier et conscient de son "métissage", n'a jamais cédé à la facilité de faire de moi la représentante attitrée de la diversité au sein de son équipe. (...) Lorsque je vois le sort réservé aujourd'hui aux "stars de la diversité" promues par l'UMP en 2007, je mesure la pleine valeur de son attitude". 

 

Elle est ministre parce qu'elle a tout pour elle : l'intelligence, la gentillesse, la loyauté, la fidélité, la jeunesse et évidemment, elle est l'image de la "France métissée" chère à Ségolène Royal. Tous ces atouts ont pu être découverts au fil des ans, grâce à sa mise en avant au sein de l'équipe de Ségolène Royal. Elle comme d'autres, qui sont eux aussi au gouvernement aujourd'hui : Delphine Batho et Guillaume Garot, entre autres.

 

Au regard de tout ça, imaginer que Ségolène Royal n'ait pu trouver en Najat la seule qualité que celle de représenter la diversité - simplement parce que deux phrases du "Point" semblent le dire - est une aberration. En ce qui concerne les gens qui connaissent parfaitement Ségolène Royal depuis des années, sa façon de penser, sa relation avec Najat... les voir imaginer une chose pareille me laisse sans voix. Ségolène Royal a toujours voulu mettre en avant une nouvelle génération, une France jeune, métiss

 

Ce qui s'est passé en 2007, c'est exactement ce que Ségolène Royal n'a pas fait, et qui permettra à Najat de réussir au gouvernement : choisir des ministres simplement pour leurs origines et qui ont donc fini par échouer dans leurs fonctions : Dati, Yade, Amara...

 

Non, malgré l'envie profonde de certains de tomber sur Ségolène Royal dès qu'ils en ont l'occasion, on ne peut pas lui reprocher d'avoir laisser à Najat le seul rôle de l'arabe de service.

 

Pour moi, ce que cite "Le Point", c'est inconsistant, on s'en moque. Des phrases sorties de leur contexte, une réponse partielle à une question qu'on ne connait pas et qui, comme dit Ségolène Royal dans un communiqué "aboutissent à lui faire dire le contraire de ce qu'elle a toujours affirmé". Elle ne "se reconnaît pas dans les propos réducteurs que lui prête le journal 'Le Point' à propos de Najat Vallaud-Belkacem", simplement parce qu'elle ne fonctionne absolument pas de cette façon réductrice. Réduire Ségolène Royal à ces deux phrases est aussi stupide que de réduire Najat à sa double nationalité...

Et je mets au défi les adeptes de la polémique de me trouver, en 5 ans, le moment où elle aurait mis Najat en avant, uniquement par et pour son origine...


 

Mais ce n'est pas tout. Kamel Chibli, Secrétaire G&én&éral de Désirs d'Avenir est outré des propos prêtés à Ségolène Royal par cet hebdomadaire de droite peu scrupuleur de la vérité.  

 


Communiqué de presse de Brahim Abbou, Kamel Chibli et M’jid El Guerrab

Nous partageons la vision de Ségolène Royal sur l’intégration républicaine

Nous apprenons avec stupéfaction le procès en discrimination qui est fait à Ségolène Royal avec laquelle nous travaillons depuis plusieurs années. Nous souhaitons vivement réagir à ces accusations insensées.

En effet, nous sommes tous les trois d’origines maghrébines comme Najat Vallaud-Belkacem et nous avons été en première loge aux côtés de Ségolène Royal depuis 2007 pour juger de son action pour la promotion de la diversité dans le milieu politique. D’ailleurs Najat Vallaud-Belkacem a été sa porte-parole depuis 2007. Il y a aussi Salim Abdelmadjid, jeune normalien d'origine algérienne, auquel Ségolène Royal a confié la synthèse des Universités Populaires Participatives de Désirs d'Avenir.
Ségolène Royal a su aller chercher de nouveaux visages, de nouvelles compétences et de nouvelles générations. Au-delà du symbole, sur le fond, Ségolène Royal est celle qui aura fait le plus avancer l’idée de la diversité dans toutes ses composantes : sociales, politiques et culturelles.

Lorsque Ségolène Royal parle de la France métissée, lorsqu’elle appelle à une France nouvelle qui se regarde telle qu’elle est, lorsqu’elle récuse le terme de « français de souche » et lorsqu’elle promeut dans ses équipes des jeunes issus de la diversité en leur confiant des responsabilités de premier plan, comment peut-on encore penser qu’elle méconnaît la diversité ?

Notre vision de la République est en parfaite adéquation avec celle de Ségolène Royal. Nous sommes fiers de nos origines, de notre culture plurielle et nous ne renierons jamais ce qui constitue notre colonne vertébrale. A la différence d'une certaine droite qui a pleinement épousé les thèses du front national en déplaçant le curseur de la notion d’intégration à celle de l’assimilation, c’est-à-dire l’abandon, l’oubli, la disparition de toute cette richesse qui fait notre force et notre valeur ajoutée.

Pour nous, l’intégration dans la République ne passe pas par la désintégration de ce que nous sommes !

Brahim Abbou, conseiller délégué à la Mairie de Montpellier, vice-président de la communauté d’agglomération de Montpellier et Président de Cités d’Avenir (Hérault) – chargé de mission de Ségolène Royal.
Kamel Chibli,
 secrétaire général de Désirs d’Avenir, conseiller municipal de Lavelanet (Ariège) – chargé de mission de Ségolène Royal.

M’jid El Guerrab, Président d’Atlas Réseau Avenir et conseiller fédéral du Cantal – qui fut attaché de presse de Ségolène Royal en Région, aujourd'hui membre du cabinet du Président du Sénat.  

 

Il y en a plus qu'assez de ces journaleux dépourvus de toute conscience professionnelle, qui pour faire plaisir à leurs patrons et leur offrir sur un  plateau pour se faire bien voir leur offrent des exclusivités qui ne sont que des falsifications.

 

Il y en a plus qu'assez de ces journaleux qui déforment des phrases prononcées par Ségolène Royal  et les retirent de leur contexte pour lui faire dire le contraire de ce qu'elle pense réellement.

 

Il y en a plus qu'assez de ces journaleux qui pour faire plaisir à la droite n'ont d'autre objectif que de détruire définitivement Ségolène royal;

 

Il y en a plus qu'assez de ces journaleux qui pour faire oublier la guerre des chefs à droite tentent de diviser la gauche, et en particulier les soutiens de Ségolène Royal.

 

ILS N'Y ARRIVERONT PAS; LES EQUIPES DE SEGOLENE ROYAL SONT TRES SOUDEES ET NE SE FERONT PAS PRENDRE COMME DES ENFANTS DE CHOEURS. LES MILITANTS QUI SOUTIENNENT SEGOLENE ROYAL ADHERENT A SES IDEES ET CROIENT EN ELLE. SEGOLENE ROYAL EST TOUJOURS AUSSI POPULAIRE ET PERSONNE NE LA DETRUIRA .

 

 73092 169220743104840 100000507464177 550738 3641922 s

 




Partager cet article

Repost 0
Published by jaccuse56.over-blog.com - dans politique
commenter cet article

commentaires

stuart 05/08/2012 17:46

tout a fait segolene es dans mon coeur et je reste toujours fidele a elle m
oi je pense a 2017

Présentation

  • : Le blog de jaccuse56.over-blog.com
  • Le blog de jaccuse56.over-blog.com
  • : Ce blog est un blog politique qui a pour objet de soutenir l'action de Ségolène ROYAL
  • Contact

VISITEURS

Archives

Catégories Politique