Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 juillet 2012 4 19 /07 /juillet /2012 14:17

 

                                           4072819.jpg    

François Hollande l'avait promis! Il s'était engagé dans une politique de justice. Le gouvernement et le parlement sont à l'oeuvre...

La droite tente de retarder la réforme fiscale en multipliant les amendements. Les noms d'oiseaux et les propos outranciers pullulent. La droite est furieuse. Mais rien n'y fait. LES CHOSES AVANCENT.

La refiscalisation des heures supplémentaires est votée.

L'augmentation de la TVA en octobre est supprimée.

Un tiers des dépenses nouvelles sont supportées par les plus nantis...Le gouvernement fait tout pour supprimer les scandaleuses distributions adoptées sous le gouvernement précédent au profit des riches...

BUDGET L'Assemblée nationale a voté ce matin en faveur de la contribution exceptionnelle sur la fortune. Elle visera les contribuables soumis à l'ISF et possédant un patrimoine supérieur à 1,3 million d'euros. D

Les députés ont durci la fiscalité relative à l'impôt sur la fortune (ISF) en votant ce jeudi matin une « contribution exceptionnelle sur la fortune » qui devra être payée à l'automne. L'Assemblée, qui poursuivait l'examen du projet de loi de Finances rectificative pour 2012, a adopté cette contribution qui touchera les personnes dont le patrimoine net imposable est supérieur à 1,3 million d'euros, le gain budgétaire prévu pour l'Etat étant de 2,3 milliards d'euros.

La nouvelle équipe gouvernementale voulait rétablir l'ancien barème de l'ISF qui avait été allégé en 2011 par la précédente majorité de droite. Mais l'impôt ayant déjà été acquitté en juin pour les hauts patrimoines, Bercy a instauré une contribution exceptionnelle sur la fortune qui devra être réglée avant le 15 novembre. Une réforme structurelle de l'ISF visant à durcir son barème devrait être présentée à la rentrée dans le cadre du projet de loi de Finances pour 2013.

Le rapporteur de la commission des Finances, Christian Eckert (PS), estime que cette contribution alourdit de 14% l'impôt pour les patrimoines entre 1,3 et 1,6 million et de 42% pour ceux compris entre 2,9 et 4 millions d'euros. Pour les patrimoines de plus de 4 millions d'euros, ce qui concerne 30.000 ménages, l'impôt va augmenter de 143% et va ainsi passer de 39.295 à 95.531 euros.

« Un effort rude demandé à ceux qui le peuvent »

La gauche a voté l'amendement durcissant la fiscalité de l'ISF tandis que l'opposition de droite a voté contre après avoir bataillé contre cet article 3. « C'est le troisième butoir au bilan de la majorité sortante », a dit Thierry Mandon (PS) en rappelant les abrogations déjà votées dans ce « collectif », la « TVA sociale » et le dispositif défiscalisant les heures supplémentaires« Cette contribution exceptionnelle, c'est un effort rude demandé à ceux qui le peuvent », a affirmé Jérôme Cahuzac, le ministre délégué au Budget.

Selon Cahuzac, la contribution  à 75% sera maintenue jusqu'au désendettement.

Restera à pourchasser ceux qui ont placé leurs avoirs dans les paradis fidcaux pour échapper à l'impôt.safe image.php-copie-1

 

Pour l'instante Hollande et Ayrault disent ce qu'ils font et font ce qu'ils disent, suivant en ceci les principes de Ségolène Royal. Comme les roseaux, ils ne plient pas et poursuivent le chemin qu'ils ont tracé.

La seule ombre au tableau, le vote du traité européen...Pas suffisamment renégocié, avec un volet de croissance trop faible et une Merkel qui campe toujours sur ses positions. Avec les contraintes européennes nous allons devoir supporter l'austérité, même si nos gouvernants se refusent à prononcer le mot!

Montebourg s'attaque aux licenciements et aux délocalisations, comme il s'y était engagé pendant la campagne. Avec Peugeot c'est un gros morceau et la réussite de son action est d'une importance considérable, car, s'il échoue evec cette entreprise mytique, il aura bien du mal à mener la politique voulue par François Hollande.

Mais il a des billes...L'entreprise a besoin de l'argent de l'Etat, donc des contribuables...et avec Hollande au pouvoir c'est du donnant donnant...

Sans prononcer la phrase répétée par Ségolène Royal dans les media, pour l'Etat, tout euro dépen être un euro utile.

En l'occurrence la condition sine qua non estla réindustrialisation du site d'Aulnay.

 Montebourg a d'ailleurs pointé son argument majeur..Si Aulnay n'est pas réindustrialisé par Peugeot, il sera réquisitionné.

Bref, du pain sur la planche.Un véritable bras de fer. Nous sommes ancrés dans la lutte des classes.

Merci Monsieur Sarkozy qui a tout fait pour que les plans sociaux soient retardée, affravant ainsi la situation  et a laissé le bébé à la gauche qui, méthodiquement détricote la loi TEPA et revient sur les dispositions phares adoptées par le gouvernement précédent.

Donc la Gauche fait ce qu'elle s'était engagée à faire.

Mais tout n'est pas rose pour autant. Les dettes accumulées sont là et bien là...Le chômage qui a explosé pendant le précédent quinquennat n'est pas prêt d'être résorbé et l'inquiétude sur la zone euro ne présager  rien de bon. Nombre d'économistes prévoient son éclatement, car elle ne pourra faire pour l'Italie et l'Espagne, sans compter tous les autres ce qu'elle a fait pour la Gréce. Trop gros morceaux au dessus de ses moyens.

Et pour relancer la croissance, il faudra du temps.

Tout n'est pas rose et la société doit être profondément réformée. Même si la nouvelle majorité fait des efforts...beaucoup reste à faire, notamment sur la parité et l'égamité de traitement et de droits entre hommes et femmes.

Certes il y a autant de ministres femmes que de ministres hommes.Mais les ministère régaliens sauf un sont tenus par des hommes. Donc des femmes oui, mais pas aux mêmes postes, comme l'avait d'ailleurs annoncé Hollande dans la campagne, et pas aux plus prestigieux: premier ministre, président du Sénat où Catherine Tasca a échoué, Président de l'Assemblée Nationale...où la défaite de Ségolène Royal suite au complot organisé par Jospin et sa bande l'a privée du perchoir.

                                                532169_463908836966493_1509854544_n-copie-1.jpg

Ségolène Royal qui " ne demande rien", conserve donc son poste au parti socialiste...mais doit se contenter d'être conseillère de Martine Aubry...sa présidence de Région. Elle est toujours Vice Présidente de l'Internationale socialiste et Présidente de l'association des régions francophones.

Les rumeurs se succèdent sur d'éventuels postes qui pourraient lui être attribués. Elle a refusé la Présidence de l'association des régions de France, qui d'ailleurs n'était pas à sa hauteur.. et n'était pas acquis d'avance tant les socialistes sont machistes.

Aujourd'hui, on parle de la nommer à la Présidence du Conseil Economique, Social et environnemental...

Il ne serait que temps de nommer une femme à un poste d'autant plus important que le Président de la République veut le réformer et lui donner davntage de poids.! D'après le JDD Hollande voudrait attribuer ce poste à Ségolène Royalen mai 2013, après le départ de Jean Paul Delevoye, UMP. Croisons les doigts! Espérons que la valérie ne viendra pas mettre son veto!

Dans ce domaine aussi il faut continuer à avancer..Il faut que cesse le machisme!Il faut que les parlementaires hommes, principalement à droite, cessent de ridiculiser une ministre parce qu'elle porte une robe ou de tenir à l'encontre des femmes des propos insultants. Il faut que cesse le cumul des mandats, pour ouvrir de la place aux fermmes. Il faut que les parlementairs du sexe masculin apprennent le respect envers leurs consoeurs.

Partager cet article

Repost 0
Published by jaccuse56.over-blog.com - dans politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de jaccuse56.over-blog.com
  • Le blog de jaccuse56.over-blog.com
  • : Ce blog est un blog politique qui a pour objet de soutenir l'action de Ségolène ROYAL
  • Contact

VISITEURS

Archives

Catégories Politique