Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 septembre 2013 2 10 /09 /septembre /2013 11:20

Ségolène Royal a subi de lourdes épreuves. Après l'échec de La Rochelle, elle a fait appel à son courage proverbial et est parvenue à surmonter les effets dévastateurs de la trahison dans son propre camp. Ecartée du pouvoir, et ne souhaitant pas rentrer au gouvernement, elle n'a cessé de dire qu'elle ne réclamait rien, ne revendiquait rien, a refusé tous les postes prestigieux mais éteignoirs qu'on lui proposait et s'est totalement investie dans sa région et, ensuite, également dans la Banque Publique d'Investissement dont elle est la Vice Présidente et la Porte Parole et  qui connaît un vrai succès puisqu'elle est parvenue à financer 50000 PME en six mois. 30328.jpg

 

Elue Présidente de sa région en 2004, Ségolène Royal s'est  appliquée à la réformer profondément et a mettre en oeuvre la mutation écologique de l'économie qui fut d'ailleurs au coeur de sa campagne présidentielle, avec succès.

 

Apès une courte traversée du désert pendant laquelle elle a pansé ses plaies elle est revenue aujourd'hui sur le devant de la scène. On la retrouve détendue, sereine et heureuse, heureuse d'aider son pays par sa parole libre, ses propositionbs, ses critiques positives, heureuse des réussites exemplaires en Poitoiu Charente.

 

Et des bonnes nouvelles, dans cette région,on en apprend quotidiennement.

 

On se soutient des FABRIS qui ont lutté pour sauvegarder leur entreprise. Ségolène Royal s'était portée à leur secours, mais l'ineffable Président de la parole  Nicolas Sarkozy, le maître des " moi je.." était intervenu..."Moi je m'engage à sauver l'entreprise", coupant l'herbe sous les pieds de Ségolène Royal...Résultat, entreprise fermée, salariés sur le carreau.

 

Mais Ségolène Royal n'a pas renoncé. Sur son initiative, la Région a recheté lzs locaux de l' entreprise, a financé le désamiantage des locaux, a financé des travaux importants, la réorienté cette entreprise  vers le solaire et aujourd'hui les Fabris retrouvent un emploi. BRAVO SEGOLENE.

 

On se souvient de l'implication de Ségolène Royal pour sauver l'entreprise Heuliez contre le Président de la République de l'époque, fossoyeur de notre industrie que le gouvernement Hollande veut aujourd'hui faire repartir, de l'entrée de la région dans le capital, de toutes les vicissitudes qui ont été les siennes. Aujourd'hui la voiture électrique entièrement écologique appelée MIA, dirigée par une franco-coréenne de caractère et d'expérience qui a commencé par en baisser les prix si bien qu'elle est devenue la moins chère du marché, avec la Région dans le Capital est relancée et les ventes augmentent.

 

On se souvient de la construction du lycée entièrement écologique, du grand plan photovoltaïque qui permet des économies d'énergie importantes et l'augmentation du pouvoir d'achat des usagers, on se souvient de la centrale  solaire qui fournit le quart de l'énergie d'une centrale nucléaire, du goudron fabriqué avec des huiles végétales, de la méthanisation poussée et de tant d'autres succès dus au soutien de la Région sous l'impulsion de sa Présidente.

 

On se souvient de la lutte de Ségolène Royal en faveur de la culture bio, de sa lutte pour parvenir à zéro pesticides, de sa lutte contre les OGM avec sujourd'hui la première parcelle de soja sans OGM. 

 

Tous ces efforts, payent et elle vient d'annoncer une baisse du chômage dans sa région de 0,3% .

 

Ségolène Royal, tant vilipandée en France est respectée à l'Etranger  où elle porte ses idées et assume la promotion de sa région.

 

Première Femme invitée d'honneur du Club de la Presse à Genève elle y a prononcé un formidable discours sur la sociale écologie.

 

Au Maroc elle promeut les Franco Folies.

 

Une Semaine à New York à l'occasion également d'un programme particulier des Franco Folies consacré à Edith Piaf.

 

Elle vient d'écrire un livre sur le courage qui se vend bien.

 

Elle remonte dans les sondages et grâce à son poste de Vice Présidente de la BPI, personne ne peut plus la dire " incompétente" en économie comme ce fut le cas en 2007.

 

Bref tout semblait baigner pour elle. Oui tout semblait aller au mieux.

 

                                ET PAPATRAS!

 

 

VOILA LE POINT QUI S'EN MELE....LA POINT QUI AVEC LA PLUS GRANDE MALHONNETETE PUBLIE UNE SOIT DISANT INTERVIEW QU'ELLE NE LUI A JAMAIS ACCORDEE, QUI NE LUI A PAS ETE COMMUNIQUEE AVANT ET QU'ELLE N'A PAS RELUE ET CE EN VIOLATION DE TOUTES LES REGLES.

 

Elle qui se pose en rassembleuse de son camp, la gauche, qui refuse le jeu des petites phrases, qui refuse d'attaquer les personnes, qui refuse de dire du mal des hommes et des femmes de son camp, ses critiques se limitant à l'action politique comme lorsqu'elle se présente comme la championne socialiste de la lutte contre les augmentations d'impôts au nom de la nécessité de croissance pour abaisser le chômage...une journaliste sans scrupule lui prête des propos contre Martine Aubry, Delphine Batho, Claude Bartelone et autres...

 

Le problème  c'est que cette prétendue interview est en incohérence totale avec l'action menée par Ségolène Royal, avec son acharnement à maintenir la politique à un haut niveau, à sa volonté d'aider à faire gagner la gauche.

 

Bien entendu, SEGOLENE ROYAL DEMENT ABSOLUMENT CES PROPOS ET IL FAUT CONSTATER QUE LE POINT, HEBDOMADAIRE DE DROITE SE COMPLAIT DANS LA POLITIQUE DE CANIVEAU ....

 

Hors de question de reproduirs les termes de cette interview bidon et de faire ainsi la publicité de cet hebdomadaire malhonnête.

 

DEMENTI DE SEGOLENE ROYAL

 


"Stupéfaction à la lecture de l'article du Point et des reprises qui en sont faites. Je démens catégoriquement les propos qui me sont prêtés", a réagi sur son compte Twitter la présidente de la région Poitou-Charentes. "Chacun sait que ce n'est ni mon état d'esprit ni mon niveau de réflexion et ce genre de pseudo scoop est carrément médiocre".

 

" Je n'ai donné aucune interview à ce journal. et donc, c'est vrai que voir se dégrader la parole politique dans une petite phrase alors même qu'il y a eu une rentrée politique très réusssie à La Rochelle, que j'ai fait un beau discours sur l'unité et le rassemblement, qui peut penser  véritablement aujourd'hui que c'est crédible, qu'aujourd'hui  on puisse me prêter des propos désobligeants?

 

Tout cela n'est pas bien grave mais ce sont des méthodes qui sont tout à fait regrettables et je pense que les Français attendent des responsables politiques sérieux, ce que je suis et des responsables politiques rassemblés ce que je fais.

 

J'ai rencontré la journaliste du POINT, mais je ne lui a pas accordé d'interview. Vous savez, il y a des règles dans le journalisme.On donne des interviews oui ou non. On lit ces interviews. Et d'ailleurs la journaliste elle même dit qu'elle n'avait ni sollicité et que je ne lui ai pas donné d'interview.

 

Alors présenter des propos entre  guillemets  faisant croire que je lui ai donné une interview...vous savez, j'ai une parole très libre. Cette parole je l'assume lorsque je la dis. mais quand on me prête des proppos et une interview que je n'ai pas donnée que je n'ai pas validés, que je n'ai pas relus, c'est tout à fait faux et donc je démens rigoureusement et fermement ces propos.

 

Quand je dis des paroles je les assume.

 

Quel serait mon intérêt d'aller comme çà dégrader la parole publique dans une phase de rassemblement, dans une phase d'idées neuves, dans une phase de réussite de la rentrée à La Rochelle, dans une phase de succès d'un livre que j'ai écrit sur le courage où je rassemble au delà des clivages?

 

Ca dérange peut-être certains que je sois dans une dynamique de rassemblement et donc je démens cathégoriquement ces propos. La politique ne doit pas se situer à ce niveau. Je ne me situe pas à ce niveau de médiocrité politique..."

 

Le mot est dit. Ségolène Royal en dérange certains....et notamment quand elle se déclare candidate à sa propre succession en Poitou Charente, et en particulier  un certain Jean Pierre Rafarin et  la droite...

 

Il faut dire aussi que cette attaque imbécile se situe dans la ligne politique de l'UMP qui choisit d'utiliser tous les moyens pour faire une campagne de dénigrement du gouvernement dont il veut à tout prix démontrer à l'opinion publique qu'il est divisé...Confondant débat et division, il cherche à semer le doùte et à répandre un sentiment de confusion  au sein de ceux qui  nous gouvernent.

 

Il y en a eu un exemple patent au mois d'aout quand ce parti politique s'est saisi du débat entre Christiant Taubira et Manuel Vall sur la réforme  pénitentiaire. Hélas il y a des règles au gouvernement. Le Président de la République et le Premier Ministre ont tranché et désormais Valls, Taubira et tout le gouvernement sont sur la même ligne...Et la Garde des Sceaux a précisé sur la 2 que Valls et elle étaient amis de longue date. RATE DONC.

 

Ségolène Royal n'est pas au Gouvernement, mais elle est une personnalité qui compte tant au sein du Parti Socialiste qu' auprès du gouvernement. Sa parole est écoutée. Ses idées sont examinées et souvent reprises...

 

Le Point est à droite, mène une politique de droite, suit les consignes de la droite et les applique à sa façon en tendant des pièges. Bravo Messieurs Les JOURNALEUX.  ET MERCI DES ENCOURAGEMENTS QUE VOUS NOUS DONNEZ A NE PAS LIRE ET SURTOUT PAS ACHETER VOTRE HEBDOMADAIRE.

 

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by jaccuse56.over-blog.com - dans politique
commenter cet article

commentaires

merle josiane 10/09/2013 18:06

je ne comprends pas qu'une journaliste de cet hebdomadaire se permette de pretter des paroles aussi idiotes à ségolène c'est dela calomnie c'est inadmissible!!!!!!!!!!!!!!jamais au grand jamais je
n'achèterai ni ne jetterai un oeil sur un torchon pareil SEGOLENE COURAGE!!!!!!!!!!!!!!!!ces minables ne peuvent vous atteindre

Présentation

  • : Le blog de jaccuse56.over-blog.com
  • Le blog de jaccuse56.over-blog.com
  • : Ce blog est un blog politique qui a pour objet de soutenir l'action de Ségolène ROYAL
  • Contact

VISITEURS

Archives

Catégories Politique