Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juillet 2013 2 30 /07 /juillet /2013 10:17

48154_562507060440003_522440733_n_2.jpg  

On se souvient que lors de la campagne electorale de 2007, François Hollande s'était opposé à Ségolène Royal, alors candidate aux présidentielles qui considérait les augmentations d'impôts comme un moyen et non comme une fin en soi.
La présidente de la région  Poitou Charente considère qu'avant d'augmenter les impôts il faut faire des économies sur les dépenses inutiles. Dans la région qu'elle préside elle n'a pas augmenté les impôts depuis 2004, refuse de prendre la taxe sur l'essence. Il y a quelques jours elle expliquait qu'à chaque nouvelle dépense engagée, dans sa région, correspondait une économie.
Ségolène Royal considère en effet qu'augmenter les impôts, c'est baisser le pouvoir d'achat des Français et porter un coup à l'économie et à la croissance, indispensable pour redresser la France et lutter contre le chômage.
A l'évidence elle désapprouve la politique fiscale menée  en France et reste sur la ligne qui a toujours été la sienne, faire payer les riches.
Hier, dans une interview à l'AFP, elle propose de s'attaquer au bouclier fiscal de la Périodde Sarkozy.

"Bouclier fiscal : Ségolène Royal propose que les bénéficiaires remboursent

24 août 2011 à 10:00

La candidate à la primaire PS Ségolène Royal  a proposé mercredi que les bénéficiaires du boulier fiscal remboursent ce qu'ils ont touché au titre de cette disposition fiscale.

Invitée sur RMC-BFM TV à donner son avis sur les détenteurs de grandes fortunes qui déclarent vouloir payer plus d'impôts, elle a salué une "prise de conscience", se demandant toutefois s'il ne s'agissait pas de leur part d'une "volonté de se sauver" face aux inégalités de traitement des français.

Elle juge plus judicieux que "tous ceux qui ont bénéficié du bouclier fiscal le remboursent".

Considéré comme l'une des mesures phare prise par Nicolas Sarkozy lors de son arrivée au pouvoir en 2007, le bouclier fiscal, supprimé dans la loi de finances rectificative cet été, plafonnait les impôts directs de tout contribuable à la moitié de ses revenus.

Par ailleurs, Ségolène Royal  juge préférable, pour augmenter les ressources de l'Etat, de lutter contre la fraude fiscale plutôt que d'augmenter les impôts. Pour elle "augmenter les impôts et les charges, c'est une solution de facilité", faisant remarquer que sur ce point, elle diffère de certains de ses concurrents à la primaire PS.

(Source AFP)

 

SEGOLENE ROYAL CONTRE LA HAUSSE DU TARIF DE L'ELECTRICITE

  Dans " La Vérité d'Une Femme", Ségolène Royal écrivait;"La haute fonction publique s'est transportée dans les grandes firmes, imposant des règles de corps, mais acceptant les émoluments du privé. Selon quel principe, quels critères, quelle légitimité?

 

N'est il pas scandaleux que les patrons de compagnies d'eau se surpayent alors que n'existe pour le conbsommateur de base aucune transparence sur le prix de l'eau."

 

Aujourd'hui, c'est contre EDF que Ségolène Royal mène le combat de la transparence, incitant le gouvernement  qui à mon avis est beaucoup trop soumis aux lobbies de tous ordres à contrôler cette entreprise accentuant ainsi ses critiques contre la politique économique érigée en dogme par le couple de l'exécutif et montrant sa différence...car la ligne Royal n'a pas grand chose à voir avec la ligne sociale libérale, obéïssant aux injonctions du SIECLE, de Hollande- Ayrault.

 

C' EST AINSI QUE LE 10 JUILLET, SEGOLENE ROYAL S'EST ELEVEE CONTRE LA HAUSSE DU TARIF DECIDEE PAR EDF ET ACCEPTEE PAR LE GOUVERNEMENT.

 Les Français sont "un peu pris en otage", estime la vice-présidente de la Banque publique d'investissement (BPI), dans l'émission "DirectPolitique", diffusée sur Ouest-France.fr et Linternaute.com et datant du 9 juillet. 

"Je ne suis pas favorable. Je trouve que ça manque de transparence. Que les gens sont pris un peu en otage par cette hausse d'électricité."

 Elle s'était insurgée contre le manque de contrôl de l'entreprise publique, ce qui évidemment constitue une critique implicite de l'action du gouvernement en la matière.

"Il faut contrôler les investissemnets d'EDF. Savoir pourqoi est-ce que l'électricité augmente de cette façon là. EDF est en situation de monopole. Donc c'est vrai que du coup, c'est plus facile pour eux d'augmenter l'électricité. Et en contrepartie, il faut un contrôle et une transparence pour les consommateurs sur la raison de l'augmentation de l'électricité. Et aujourd'hui, cette transparence manque."

si des économies de fonctionnement pour que ces dépenses ne se traduisent pas par une augmentation des tarifs."

 

Jour après jour, à chaque occasion, Ségolène Royal rappelle la politique économique qu'elle veut pour la France et distille au gouvernement ses conseils, "pour être utile", mais des conseils qui résonnent comme des critiques habiles contre une ligne libérale désapprouvée pendant les primaires par  elle comme par Martine Aubry et d'ailleurs aussi Arnaud Montebourg qui prônait la démondialisation, mais qui reste au gouvernement sur une ligne très libérale, ce qui apparemment ne le gêne pas trop.

 

Le lendemain, sur le plateau de Politique Matin sur LCP, Ségolène Royal a également pointé du doigt le train de vie des entreprises publiques et les salaires versés à ses dirigeants. Visant spécifiquement EDF, elle a déclaré :

Moi, j’aimerais qu’on pose le problème de la diminution du train de vie des entreprises publiques et de la limitation des salaires des grands dirigeants qui sont versés.

 

Parce qu'il faut aussi des économies de fonctionnement pour que ces dépenses ne se traduisent pas par une augmentation des tarifs."

 

On retrouve bien ici sa philosophie: un euro dépensé doit être un euro utile.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jaccuse56.over-blog.com - dans politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de jaccuse56.over-blog.com
  • Le blog de jaccuse56.over-blog.com
  • : Ce blog est un blog politique qui a pour objet de soutenir l'action de Ségolène ROYAL
  • Contact

VISITEURS

Archives

Catégories Politique