Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 janvier 2014 2 28 /01 /janvier /2014 18:40

2115561960 2

 

  C'est en tout cas la question posée par l'éditorialiste de RTL.

 

Avec le départ de la vipère de l'Elysée, obstacle majeur  dressé sur le chemin de Ségolène Royal de nouveau la rumeur du retour de la Dame du Poitou Charente enfle. Les média s'en saisissent à nouveau et considèrent, cette fois que les chances sont de son côté...si elle le veut bien entendu, ce aui n'est pas gagné d'avance.

 

On se rappelle  la jalousie maladive de Valérie Trierwiller, de son attitude inconsidérée au meeting de REZE où elle fit tout pour empêcher la réconsiliation politique de Ségolène Royal et de François Hollande, pourtant politiquement nécessaire...

 

On se souvient du tweet vengeur que la Première Dame avait envoyé au traître Fallorni pour l'encourager et le soutenir dans son combat contre Ségolène Royal, à l'élection législative de La Rochelle, n'hésitant pas à bafouer l'autorité du Président de la République qui l'avait soutenue, et à le ridiculiser aux yeux de la Nation plombant ainsi son image, le faisant passer aux yeux de l'opinion pour un mou qu'il n'est pas et  portant un coup dur à son quinquennat.

 

Paroxysme de la jalousie et de l'indignité lorsqu'on est à ce poste et qu'on prétend, en tant que première dame, représenter la France...

 

Bref, l'obstacle est tombé et la Presse s'empare de cet évènement et recommence à parier sur l'avenir de Ségolène Royal et sur un poste au gouvernement tant espéré par son entourage. Cette Presse souvent très critique qui estime l'entrée au gouvernement de la candidate aux présidentielle de 2007  crédible.

 

Il faut dire que depuis l'échec de la Rochelle, Ségolène Royal s'est appliquée à surmonter sa déception, s'est consacrée à plein temps à sa région, exemplaire et saluée comme telle par l'Europe, puis  est devenue Vice Présidente de la Banque Publique d'Investissement, un projet phare de son pacte présidentiel de 2007, est venue régulièrement sur les média expliquer la politique du Gouvernement avec sa liberté de parole, à la fois loyale et critique...et que les Français, déçus du manque de résultats de la politique de François Hollande, écrasés d'impôts alors que Ségolène Royal crie haut et fort qu'elle n'a pas augmenté les impôts dans sa région depuis dix ans et que ça marche, commencent à nouveau à tourner leurs regards sur elle.

 

ALORS OUI ELLE RETROUVE UN AVENIR POSSIBLE ET EST CREDIBLE AUX YEUX DE LA PRESSE QUI FAIT ET DEFAIT LES MAJORITES A SON GRE.

 

La rédaction de RTL résume parfaitement la situation suite à un sondage BVA qui fait rentrer Ségolène Royal dans le top 10 des personnalités auxquelles les Français souhaitent un avenir et relève que c'est la seule personnalité socialiste qui progresse dans les sondages et cela, régulièrement depuis quatre mois.

 

 

Ségolène Royal.

Crédit : PATRICK KOVARIK / AFP

"DÉCRYPTAGE - La rupture de François Hollande et Valérie Trierweiler relance les rumeurs faisant état d'une entrée au gouvernement de l'ancienne candidate à la présidentielle.

Et si Ségolène Royal était la seule gagnante de François Hollande et de Valérie Trierweiler?

 

L'ancienne candidate socialiste à la présidentielle 2007, souvent décrite comme espérant récupérer un portefeuille ministériel, pourrait faire son retour au gouvernement. C'est en tout cas ce que pensent ses soutiens, qui refusent de trop s'avancer pour le moment, afin de respecter un délai de décence.

C'est elle qui a été la première, par exemple, à parler de l'importance de l'entrepriseJean-Louis Bianco (PS)

L'ancien ministre Jean-Louis Bianco juge plausible un retour de Ségolène Royal : "Je pense qu'elle a la capacité d'être aux plus hautes fonctions de ministre. C'est elle qui a été la première, par exemple, à parler de l'importance de l'entreprise au moment où le président propose un pacte de responsabilité. Elle a parlé du gagnant-gagnant..."

De retour dans les politiques préférés des Français

Les royalistes, qui représentent 10% de la direction du PS, en sont convaincus : l'ancienne compagne de François Hollande serait un atout pour le gouvernement, dans le cadre d'un remaniement prochain. "Nous serons très contents de la voir prendre ses responsabilités là où le président de la République jugera utile que cela soit fait", estime Benoît Joseph, candidat PS à Arcueil.

Les Français semblent même prêts à revoir l'ancienne ministre des gouvernements Bérégovoy (Environnement) et Jospin (Enseignement scolaire puis Famille). Selon un récent sondage BVA, la présidente de la région Poitou-Charentes a effectué son retour dans le top 10 des personnalités politiques préférées des Français.

 

Slon Gaël Sliman de l'Institut BVA:

 

 

 " Sa cote d’influence remonte de deux points, à 31%. Elle entre ainsi dans le top 10 des politiques, talonnant Martine Aubry. Ce regain de popularité aidera peut-être Royal à entrer au gouvernement. Celle-ci a toujours assuré être disponible pour participer à la majorité socialiste. Quelques explications à cette bonne forme peuvent être avancées. La finaliste de 2007 a répondu à de nombreux médias ces derniers jours. «Il est possible, aussi, que des Français ayant de la sympathie pour elle se disaient qu’il ne servait à rien de lui prêter un avenir politique tant que Valérie Trierweiler est première dame», ajoute Gaël Sliman de l’institut BVA."

 

Ségolène Royal avec un très grand ministère, pourquoi pas à la place de Pierre Moscovici qui donnera sa démission au lendemain des municipales, pour se présenter comme député européen au suffrage des électeurs?

 

Nous en avons révé. Mais le souhaite t-elle vraiment. Jusqu'à présent elle a refusé tous les postes qu'on lui proposait sauf la vice présidence de la banque d'investissement, poste qui ne risque pas d'obérer son avenir.

 

La Presse s'acharne à dire et répéter qu'elle n'attend que cela.

 

Est si sûr...Jusqu'à présent elle a cultivé l'ambiguïté." Je ne demande rien...Je n'attends rien...Je ne suis impatiente de rien...".

 

Mais aussi " Je n'ai jamais refusé de servir mon pays...Je suis prête si une opportunité se présente..." Et dans sa dernière interview sur la 2 , elle présente ces déclarations " en politique on ne peut jamais dire jamais" comme une position philosophique sans doute parce qu'elle est intimement persuadée que qui n'avance pas recule.

 

Personnellement, la question que je pose est: est ce que l'entrée de Ségolène Royal au gouvernement serait pour elle une bonne chose?

 

Et je voudrais pouvoir répondre avec tout l'enthousiasme qui m'habite, avec la fidélité infinie que je porte à Ségolène Royance, avec ma conviction profonde que seul son projet social écologique peut nous sortir de la crise et permettre de redresser notre pays, qu'on ne peut pas gagner sans elle: oui, oui, oui.

 

Malheureusement je ne le ferai pas. Je ne le ferai pas parce que j'ai de la mémoire....

 

Je me rappelle le jour sinistre au cours de la campagne de 2007 où, sans lui avoir demandé son avis et alors qu'elle était contre, François Hollande, Premier Secrétaire du Parti Socialiste a déclaré que tous les français qui gagneraient plus de 4000 euros par mois verraient leurs impôts augmentés, déclaration qui a suffi à faire dégringoler Ségolène dans les sondages.

 

Je me souviens de la déception des Français perceptible sur les ondes, disant de toute façon même si elle est élue elle ne pourra pas mener sa politique. Les socialistes ne la suivront pas...

 

Je n'ai pas oublié le complôt au congrès de Reims et les triches organisées pour empêcher Ségolène d'être première secrétaire, basculant Martine Aubry qui ne le souhaitait pas.

 

Je n'ai pas oublié le discours de la Direction du PS, en particulier Laurent Fabius disant que le candidat ne pouvait être que DSK, AUBRY ou Hollande...

 

Alors même si je le souhaite du plus profond du coeur, je me demande si, au gouvernement auprès de ceux qui ont tout fait pour la détruire, elle pourra mener sa politique ou s'il s'agira d'un nouveau sacrifice, d'un don de sa personne sur l'autel de la France, pour tenter de sauver le quinquennat du père de ses quatre enfants.

 

Je n'ai bien entendu pas la réponse à cette question. Il appartient à Ségolène Royal et à elle seule si on lui propose un ministère, ce qui n'est pas encore gagné, d'examiner la situation et de prendre sa décision.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jaccuse56.over-blog.com - dans politique
commenter cet article

commentaires

N.Planchais 30/01/2014 04:01

Très bon article. Je suis comme toi, je crois qu'il est déconseiller à Ségolène de rentrer dans le gouvernement Hollande, qui a engagé une politique d'austérité, d'ultra libéralisme capitaliste de
droite, qui va nous conduire à l'échec total économiquement. Pourquoi, Ségolène Royal se lancerait elle dans ce qui est déjà perdu d'avance. Les Ségolènistes sont égoïstes de le penser. Ségolène
Royal, doit persévérer à faire de sa région poitou Charente, un laboratoire d'idées pour la France. former en 2015, un grand mouvement de tous les Démocrates des gauche réunis pour former en 2017
un gouvernement d'union des gauches, pour faire une réelle politique de gauche. C'est la seule sauvegarde, la seule chance que peut avoir Ségolène en ce moment.

TEMBOURY 28/01/2014 20:18

Ségolène à toutes les qu'alites requises pout obtenir un ministères , pas l'économie et la justice (elle ferait l'objet de violentes critiques et ses compétences dans ces domaines seraient mis en
cause !) Avec quel 1 er Ministre ? Valls ,il a été son adjoint ! , Aubry ,elles se détestent !alors qui? je suis d'accord avec toi ,le tout sauf Ségolène a été trop violent. j'aurai tendance à dire
qu'elle les laisse se débrouiller . elle seule peut prendre la décision !

Présentation

  • : Le blog de jaccuse56.over-blog.com
  • Le blog de jaccuse56.over-blog.com
  • : Ce blog est un blog politique qui a pour objet de soutenir l'action de Ségolène ROYAL
  • Contact

VISITEURS

Archives

Catégories Politique