Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 avril 2013 5 12 /04 /avril /2013 18:45

Ségolène Royal qui ne s'était pas exprimée depuis sa désigantion en qualité de Vice Présidente de la Banque Nationale d'investissement sort de son silence, au cours d'une interview réalisée à Poitiers.

537933_10200389922484862_2092209259_n.jpg

 

Interrogée sur l'affaire Cahuzac, elle s'est révélée semblable à elle même, digne, droite.Consternée, elle a rappelé que gouverner c'était servir et non se servir et a regretté que l'attitude de l'ancien ministre du budget porte le discrédit sur la classe politique. Elle s'est élevée avec vigueur contre ceux qui ne cessent de se goinfrer, ceux qui n'en ont jamais assez et en veulent toujours plus.L'affaire Cahuzac l'a consternée et a pris la défense de tous les politique qui donnaient beaucoup et risquaaient d'être éclaboussés par le scandale Cahuzac.

 

   Ségolène Royal, a en effet estimé jeudi que la fraude imputée à Jérôme Cahuzac était consternante et jetait le discrédit sur les élus, sans se prononcer sur le point de savoir si François Hollande était au courant avant mardi. A cette question elle a répondu trois fois " je ne sais pas.

"C'est consternant, c'est affligeant, parce que la politique c'est servir les autres et c'est ne pas se servir. C'est une règle d'or, une règle à respecter et à protéger", a déclaré à des journalistes la candidate du PS à la présidentielle de 2007, en marge d'une réunion au conseil régional à Poitiers.


"On a la chance en France d'avoir beaucoup d'élus engagés qui ne ménagent pas leurs peines (...) et tout d'un coup il y aurait un discrédit jeté sur l'ensemble des élus parce que certains se livrent à des comportements qui sont une trahison par rapport à la fonction magnifique de dépositaire de la confiance du peuple", a-t-elle encore déclaré, avant de souhaiter une "sanction rapide et intransigeante".


"Il ne faut pas que les Français pensent que tous les élus sont comme cela",

"S'il y a des gens qui enfreignent les lois alors qu'ils sont censés les appliquer, c'est un désastre pour la chaîne éducative", a-t-elle encore estimé, avant de considérer que "plus les gens ont de l'argent, plus ils en veulent", et de souhaiter que les "riches arrêtent de se goinfrer en cherchant toujours davantage alors qu'ils ont déjà énormément".

 

Elle estime indispensable la moralisation de la vie politique.

 

Interrogée sur les décisions annoncées par le Président de la République dont la mise en vigueur a été annoncée par le Premier Ministre qui déposera un projetn de loi dès le mois d'Avril, elle les a largement approuvées.

 

Elle a en effet estimé, jeudi, que les mesures prises par le Chef de l'Ertat vont dans le bons sens.

Selon elle, la transparence est un bon principe démocratique et le Président de la République a pris courageusement les décisions qui étaient attendues et vont remettre des règles dans le fonctionnement des fonds publics. "Le principe n'est pas de mettre en cause les élus ni les fonctionnaires mais de se dire que dès lors qu'il y a des salaires qui sont payés sur des fonds publics, il faut la transparence. Donc ceci s'aadresse aux administrratiions, aux élus mais aussi à tous les dirigeants d'entreprises publiques qui sont payés sur fonds publiques."

Ségolène Royal n'a pas changé. Toujoiurs droite et attachée à l'honnêteté, convaincue que gouverner ce n'est pas se servir, mais servir, attachée au respect des gens et à la nécessité de leur  donner confiance, elle remet les choses en place.

ALeqM5hzWDDbJhleWIKWC2fIr1hHquYlqw.jpeg

JE SERAI TOUJOURS AUX COTES DE L'ENTREPRISE HEULIEZ

 

La Presse de droite s'est empressée d'annoncer que l'entreprise Heuliez avait déposé son bilan, estimant que "c'était un coup dur pour Ségolène Royal " dont on sait les risques qu'elle a pris et l'énergie qu'elle a dépensé pour sauver cette " entreprise stratégique", d'une grande importance pour sa région.

On se rappelle le combat qu'elle a mené pied à pied contre Nicolas Sarkozy qui était opposé à la survie de cette entreprise, interdisant qu'elle fasse de la publicité et donc l'emp^échant de décoller.

 

Si elle a survécu jusque là c'est par la force de l'énergie déployée par la Présidente de la Région Poitou Charente qui a opposé alors au Président en Place un véritable force qu'elle a gagné.

 

Malheureusement, la crise est passée par là. Heuliez négociait un contrat njuteux avec l'entreprise Volkswagen mais, malheureusement prise à la gorge par des problèmes de trésorerie, et la difficulté de préparer la transition, elle a dû déposer son bilan.

 

Tout le monde croyait les choses terminées et s'étonnait du mutisme de Ségolène TRoyal qui s'est expliquée jeudi à Poitiers et a fait part de ses espoirs.


  Il faut rappeler que  poir sauver cette entreprise fort symbolique de la politique économique menée en Poitou-Charentes par Ségolène Royal, l'aide de la Région a été très importante.(2,5 M€ d’avances remboursables transformées en février dernier en prise de participation).

 

Jeudi, lors d’une rencontre avec la presse régionale, Mme Royal a expliqué avoir refusé de s’exprimer « pour ne pas troubler l’entreprise Heuliez parce que les gens mélangent tout »

 

. Allusion à Heuliez SAS d’un côté et à Mia-Electric de l’autre ; le premier ayant espéré fabriquer 12.000 châssis par an pour le second, la réalité s’étant avérée tout autre. L’an passé, Mia a produit un peu moins de 800 petites autos…


« La région ne veut pas faire comme les banques. Quand je vois le FSI investir dans LVMH, les bras m’en tombent ! » a-t-elle commencé avant d’attaquer tout azimuts, de regretter le peu d’impulsion donné par l’Etat en faveur du véhicule électrique, d’affirmer qu’elle n’irait pas plus loin que les 2,5 millions en faveur d’Heuliez.

 

Et comme la meilleure défense reste encore et toujours l’attaque, Ségolène Royal a montré qu’elle n’avait rien perdu de sa pugnacité, lançant : « Je préfère être du côté de ceux qui aident plutôt que du côté de ceux qui dénigrent ». Et de s’en prendre pêle-mêle à son opposition qui lui cherche des poux dans la tête à propos d’Heuliez, mais aussi à Jean-Pierre Raffarin qui s’est permis un tweet s’interrogeant sur ce que faisait la BPI sur ce dossier.

 

« En dénigrant, il enfonce l’entreprise » accuse-t-elle.

C’est à partir de cette affaire qu’elle a fait allusion au scandale Cahuzac. « Il ne nous a pas rendu service »a-t-elle admis. On s’en serait douté…

Et de glisser que « l’image de la France n’en a pas été arrangée» , que les investisseurs ne risquent pas de débarquer en courant « quand ils voient le bazar dans le pays » causé par le dossier de l’ancien ministre.

« Le président de la République a pris courageusement de bonnes décisions permettant de remettre des règles dans le fonctionnement des fonds publics » a-t-elle ajouté, réclamant une transparence totale sur les salaires de tous ceux qui sont payés grâce à l’argent public. « Financiers, administratifs, élus, dirigeants d’entreprises publiques ». « Cela existe dans beaucoup de pays développés » a-t-elle conclu.

Personne n’ira imaginer que Ségolène Royal estime que la France n’en fasse pas partie…
Elle ne lâche jamais rien Ségolène. "Que ceux qui ne font rien pour aider les entrepris se taisent3 Heuliez a six mois de sursis. Comptons sur cette femme exceptionnelle pour que l'entreprise survive.Soutenons la. Soutenons tous ces présidents de régions qui font tout pour l'emploi et spécialement Ségolène qui est en pointe. Haro sur Raffarin.
  - Ségolène Royal, présidente PS de la région Poitou-Charentes, a estimé jeudi que le sursis de six mois accordé à Heuliez montrait que la Région "a eu raison de soutenir" cette entreprise, et a assuré qu'elle serait "toujours aux côtés" d'Heuliez.
La période d'observation de six mois accordée jeudi à Heuliez SAS par le tribunal de commerce de Niort "prouve que la Région a eu raison de soutenir Heuliez dans ses trois composantes", les voitures électriques, l'aéronautique et l'emboutissage, encore au centre des activités d'Heuliez SAS, "qui a une promesse de commandes par Volkswagen mais connaît un problème de transition", a déclaré la présidente lors d'une réunion de presse.

Mme Royal a remarqué que la Région "s'en est tenue" à sa décision de ne pas investir davantage dans Heuliez SAS que les 2,5 millions apportés cette année.
"Mais il y a aujourd'hui deux repreneurs (dont elle n'a pas donné les noms, ndlr) et j'espère le potentiel de commandes, et donc nous gardons espoir et bien évidemment la Région est très vigilante et sera présente".

"Dès que la commande Volkswagen va arriver, s'il y a un besoin pour acheter des matières premières ou des pièces détachées, la Région sera toujours aux côtés d'Heuliez, un des fleurons industriels de notre territoire", a promis la présidente, évoquant la possibilité de prêts remboursables à cette fin.
"C'est vrai qu'on attend une politique nationale plus offensive sur les mutations industrielles et qu'on subit de plein fouet la crise de l'automobile, mais ce n'est pas une raison pour baisser les bras", a-t-elle ajouté, concluant: "Moi je continuerai à me battre pour aider les entreprises sérieuses à réussir et à passer des caps difficiles".
Comme elle est critiquée par la droite régionale pour la manière dont la Région a investi dans de telles entreprises, Mme Royal a considéré "qu'il y a deux catégories de gens en politique, ceux qui regardent les autres avoir des difficultés, qui laissent les entreprises couler, et ceux qui retroussent leur manches comme je le fais pour aider les entreprises à subsister".
"Quand on fait le compte des entreprises que la Région a aidé à sauver, on est très fier du bilan, maintenant on ne peut pas tout réussir à 100%", a-t-elle dit, observant que "Heuliez est au milieu du gué, ce qui est déjà une demi-réussite".
Comme toujours Ségolène Royal se bat et l'on ne peut s'empêcher de penser que si toutes les régions, s'étaient battues avec le même dynamisme il y aurait moins de chômeurs en France et la droite n'aurait pas pu décimer comme elle l'a fait notre industrie.

 

BRAVO SEGOLENE!

 

6135694807_d9697f1400-copie-1.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by jaccuse56.over-blog.com - dans politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de jaccuse56.over-blog.com
  • Le blog de jaccuse56.over-blog.com
  • : Ce blog est un blog politique qui a pour objet de soutenir l'action de Ségolène ROYAL
  • Contact

VISITEURS

Archives

Catégories Politique