Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 septembre 2012 7 23 /09 /septembre /2012 16:55

393175_485423308148379_593689225_n.jpg On la disait politiquement morte, Ségolè!ne Royal. Et pourtant elle est toujours présente, femme debout. Plus que jamais elle se bat.

Elle se bat pour que sa région conserve une énergie d'avance. Elle se bat sur tous les terrains. Celui de l'écologie, des énergies renouvelables, de l'agriculture biologique, de l'émploi des jeunes et des Séniors. Elle se bat contre les délocalisations.

 

Présente à la conférence environnementale, la première elle met en place les mesures prévues par le Président de la République.

 

                                                          BREF,

Lors de se rentrée au conseil régional, elle met  les mains dans le cambouis

 Elle rencontre  le P-DG de la Saft qui s'apprête à licencier 350 personnes et à fermer son site en Poitou Charente malgré toutes les aides  publiques qu'elle a reçues.

image_75478755.jpg

 

  Sa rencontre à Paris avec John Searle, le P-DG de la Saft a pour objet  d' évoquer l’avenir du site de Nersac et de 350 de ses salariés. «S’ils veulent fermer, ce sont des millions d’aides perçus qu’ils vont devoir rembourser, dont 500 000 euros à la Région.»

 

La Charte Poitou-Charente le lui permet.

 

" L'entreprise s'engage à ne pas délocaliser ses ateliers et établissements situés en Poitou-Charentes. Dans le cas contraire elle s'engage à en informer la région et à rembourser l'aide perçue..."

Or l'entreprise Saft a reçu de nombreuses aides de la Région et de l'Etat. Il est évidemment normal qu'elle doive les rembourser si elle persiste à vouloir fermer son site de Poitou- Charente et à mettre 350 salariés sur la paille. 

 

                    A BON ENTENDEUR SALUT

 



  Après l'échec de la Rochelle, Ségolène Royal s'est ressaisie très rapidement, a retrouvé son énergie au service de sa région.

 

«La Région ou la Nation, je fais là où je suis» a-t elle déclaré.

 

Bel exemple d'abnégation qui suscite l'admiration de l'opposition!


 «Sacrée force de caractère!» s'est écrié son adversaire local, M. de Richemont.

 

De Fait Ségolène Royal n'est pas Présidente de la République: Hélas, trois fois Hélas. Le complot de la Rochelle soigneusement orchestré par la partie jospiniste du PS l'a privée d'un poste de députée et de la Présidence de L'Assemblée Nationale.

 

Malgré la dette considértable que le Président de la République qui n'aurait pas été élu sans elle a contacté à son égard, elle n'est pas ministre et aucun poste digne de cette femme remarquable ne lui a été proposé

 

Beaucoup auraient claqué la port et se seraient consacrés à autre chose.

 

                    MAIS PAS SEGOLENE!

 

Tour simplement parce que la politique est sa passion et qu'elle aime les gens.

 

Churchill disait" le succès consiste à aller d'echecs en échecs sans jamais perdre son enthousiasme."

 

Pensée prophétique et tellement vraie...qui s'applique tellement bien à la personnalité de Ségolène Royal qui a une force de caractère hors du commun, poursuit son chemin quoi qu'il arrive, ne renonce à rien et ne cède jamais.

 

" Parfois il y a de l'agitation qui arrive. Ce sont les réalités de la vie politique, Ce qui est important c'est de ne pas perdre son chemin, de rester dans sa ligne et de maintenir la dignité du débat politique. Je positive toujours les choses.Je reste sur le chemin...Il faut faire l'unité auprès des valeurs  d'honnêteté d'engagement, de morale de l'action..." a déclaré Ségolène Royal et aujourd'hui comme hier elle poursuit son chemin aux responsabilités qui sont les siennes: LA REGION.

 

 

 Ségolène Royal veut s’appliquer à faire de la Région un relais en pointe de la politique gouvernementale. «En dix ans, ni les présidents de la République ni les Premiers ministres n’avaient jamais réuni les présidents de Région. François Hollande l’a fait.»

 

Animée par la volonté d'aller toujours de l'avant, elle a donc proposé au vote du Conseil Régional 15 engagements, pour la croissance et l'emploi issus de la déclaration commune Etat  Régions.


 "NOUS AVONS ANTICIPE LA TRANSITION ENERGETIQUE: NOUS DEVONS GARDER NOTRE AVANCE.



Les élus ont voté la mise en oeuvre d’un plan de 4 000 emplois jeunes en s’appuyant sur les emplois d’avenir du gouvernement. Ils ont enclenché le processus d’un service régional d’autopartage de véhicules électriques pour particuliers, entreprises et collectivités et un plan d’action pour les énergies marines.

La présidente souhaite encore que sa Région soit l’une des premières, sinon la première, à prendre le pilotage des fonds européens dès le 1er janvier 2013 – ce sont les préfets de région qui jusqu’alors en avait la charge. Ce serait l’un des points majeurs d’un nouvel acte de décentralisation promis par le candidat Hollande.

Elle a du reste soumis à l’assemblée régionale un documentqui recense les étapes de cette nouvelle phase de la décentralisation. Henri de Richemont a regretté la méthode.«Vous nous soumettez un texte sur un sujet fondamental sans que nous le débattions, c’est sans précédent», a-t-il protesté. «Il faut aller vite, il en va de l’intérêt de nos concitoyens en cette période de crise», a rétorqué la présidente s’engageant toutefois à ouvrir la porte à des suggestions et demandes de l’opposition.

 

 

Ségolène Royal annonce 4.000 emplois d'avenir


 
L'association « l'Éveil » est un employeur éligible pour prendre un emploi d'avenir. L'association « l'Éveil » est un employeur éligible pour prendre un emploi d'avenir. - (Photo Patrick Lavaud)

Pour cette séance de rentrée des élus du conseil régional, la présidente a annoncé des emplois d’avenir et, pour bientôt, des voitures électriques.

 

" Je maîtrise parfaitement les choses

 

Au cours des débats, des désaccords sont apparus entre la droite et la gauche en particulmier sur les emplois d' avenir dont on sait qu'ils ne sont pas vraiment pas la tarte à la crème de la droite.Au nombre de 4000 aq annoncé la Présidente de la Région Poitou-Charent


. Ségolène Royal a décliné la politique gouvernementale en annonçant « la mise en œuvre » et « l'accompagnement » de 4.000 emplois d'avenir. Des emplois pour lutter contre « le chômage des jeunes » et faciliter leur recrutement, dans les secteurs public, associatifs et celui des entreprises. Ils s'adressent à des jeunes gens qui résident dans les zones urbaines sensibles et dans des territoires ruraux où le taux de chômage (pour les 16-25 ans) est supérieur à la moyenne nationale.

 

" Contre le chômage des jeunes "

 

Qui sont les employeurs ? les collectivités territoriales, les organismes de droit privé à but non lucratif, les groupements d'employeurs, les entreprises qui remplissent certaines conditions fixées par décret en Conseil d'État. Coût de l'opération : 60 M€ financés par l'État.

 

On sait que l'opposition de droite a laissé à la gauche une dette colossale, ce qui ne lui donne aucun remord et ne l'empêche pas de critiquer systématiquement toutes les mesures prises par le nouveau gouvernement et sa majorité.

 

Dans la droite ligne de cette attitude démente, évidemment les emplois d'avenir ne sont, selon ces Messieurs que des mesurettes, mesurettes qu'ils n'ont jamais voulu prendre et sur lesquelles ils ne se sont pas donné la peine de réfléchir puisque seuls les riches les interessaient.


Une mesurette pour l'opposition qui a mouillé la chemise avec le porte-parole Olivier Chartier : « En Poitou-Charentes, malgré les efforts et les dispositifs mis en place en 2011, le chômage des jeunes a augmenté de 2 %, a relevé l'élu ; des remèdes très insuffisants. » « Ces emplois aidés, c'est une politique sociale », dénonce-t-il. Olivier Chartier pense davantage à un « plan de résistance de l'économie régionale » pour lutter contre le chômage « compte tenu que ce gouvernement a détruit le plan de compétitivité et de création d'emplois des entreprises de l'ancien gouvernement. » Il croit savoir que les hausses d'impôts du gouvernement sur les entreprises « ne feront qu'accroître le chômage, en particulier celui des jeunes. » Ségolène Royal, clivante, renvoie la balle : « En 2011, c'était la dernière année Fillon/Sarkozy et chacun sait que le chômage a explosé. »


Pas d'explosion pour le sujet suivant : Il roule à l'électrique avec l'annonce de Françoise Coutant qui a souligné l'arrivée des voitures électriques, une quarantaine sur le territoire du Poitou-Charentes (3 à la communauté d'agglomération de Châtellerault et 16 pour le conseil général des Deux-Sèvres et la CAN). Des véhicules Mia en auto partage dont il reste à fixer les modalités pour une utilisation prévue à l'automne. Et, comme pour assurer la pub de ce nouveau mode de transport, le tour Poitou-Charentes des véhicules électriques partira mercredi à 7 h 30 d'Angoulême. Le lancement est prévu ce soir à 18 heures dans cette même ville.

 

Ségolène Royal après avoir fait une entrée politique remarquée au Conseil Régional de Poitou CHARENTE  se prépare à une action dynamique pour relancer sa politique de mutation écologique de l'économie et mettre en oeuvre de nombreux projets.

 

Réagissant au rapport récent sur les dangers de la culture des OGM, Ségolène Royal peut s'enorgueillir de l'action menée par elle en Poitou- Charente où elle en a interdit purement et simplement la culture.

 

 

"Les résultats de l'étude du Professeur Seralini et de l'équipe du Comité de recherche et d'information indépendantes sur le Génie génétique reposent avec force la question de l'impact des OGM pour la santé humaine.


Dès 2004, lors de mon élection à la tête de la Région Poitou-Charentes, j'ai fait voter après un débat en présence du Professeur Seralini une décision relative à l'interdiction de la mise
en culture d'OGM sur le territoire régional et apporté mon soutien, devant le tribunal administratif, aux maires poursuivis pour avoir pris des arrêtés d'interdiction d'OGM dans leur commune.


J'ai également apporté mon témoignage lors du procès intenté en juin 2011 à José Bové et aux « faucheurs volontaires » au Tribunal de Poitiers.


La Région Poitou-Charentes a soutenu la réalisation et la diffusion des films de Marie-Monique Robin (« Le monde selon Monsanto », « Notre poison quotidien ») et de Jean-Paul Jaud (« Nos enfants nous accuseront », « Tous cobayes ? ») car ils contribuent à la transparence nécessaire d'un débat qui doit être l'affaire de tous les citoyens.


Pour certaines multinationales, les enjeux financiers priment sur la sécurité alimentaire.


L'indépendance scientifique et la qualité de l'expertise en matière de santé publique doivent être rigoureusement protégées.


C'est pourquoi, je propose :


1) de maintenir l'interdiction de mise en culture des OGM en France ;


2) d'agir activement pour que l'Agence européenne de sécurité sanitaire de l'alimentation vérifie elle aussi de manière indépendante les résultats des travaux du Professeur Seralini et pour que toutes les conclusions réglementaires nécessaires en soient tirées à l'échelle européenne en matière de circulation des OGM, y compris dans les importations de céréales ;


3) de saisir l'Organisation mondiale de la santé pour faire reculer les OGM dans le monde et notamment dans les pays les plus pauvres où  la promotion d'une agriculture de qualité capable d'assurer la sécurité alimentaire des populations revêt aujourd'hui un caractère d'urgence ;


4) d'impliquer les groupes semenciers, si la preuve est apportée des dangers des OGM pour la santé humaine, dans l'indemnisation des victimes ;


5) d'organiser en Poitou-Charentes avec Corinne Lepage et des experts nationaux et internationaux, des Etats-Généraux de la sécurité alimentaire, de l'indépendance des expertises et de la démocratie participative sur les questions sanitaires."

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jaccuse56.over-blog.com - dans politique
commenter cet article

commentaires

clovis simard 25/05/2013 13:19

La route vraie(fermaton.over-blog.com)

Présentation

  • : Le blog de jaccuse56.over-blog.com
  • Le blog de jaccuse56.over-blog.com
  • : Ce blog est un blog politique qui a pour objet de soutenir l'action de Ségolène ROYAL
  • Contact

VISITEURS

Archives

Catégories Politique