Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 septembre 2012 3 12 /09 /septembre /2012 18:22

 

 

 

Segolene-Royal_scalewidth_630-copie-1.jpg22141 253661999660 35763644660 3059052 4481271 n

Ce mercredi est un grand jour pour Ségolène Royal, invitée à déjeuner à l'Elysée avec tous les autres présidents de région. Elle va pouvoir enfin valoriser la travail accompli depuis 2004, date de son élection en Poitou Charente, en tant que Présidente de Région. Une région qu'elle a arrachée à la droite, à Jean Pierre Raffarin.

 

Une région qu'elle a orientée vers l'énergie verte. L'énergie renouvelable. Avec l'aide de l'Europe elle a considérablement développé l'énergie solaire gràce au photo-voltaïque.atriuminauguration.jpg

 

Le premier lycée entièrement écologique, éclairé par l'énergie solaire, récupération d'eau de pluie, matériaux écologiques.

 

maison-bois-2.jpg         

 

Maisons de bois isolées permettant des économies d'énergie. Village écologique.

 

photovoltaique-mix-energetique.jpg 

 

Installation d'une usine de fabrication de panneaux photo-voltaïques soutenue par la Région après que Nicolas Sarkozy ait fortement diminué les crédits d'impôts en faveur notamment de l'énergie solaire. Par son action elle a permis à l'entreprise de survivre et sauvé des emplois.

 

1157198 mia

 

Combat pour sauver l'entreprise HEULIEZ et la MIA électrique, industrie stratégique et d'avenir. La Région Poitou Charent est la première à rentrer dans la capital d'une Entreprise, l'Entreprise Heuliez, sous l'impulsion de Ségolène Royal pour la sauver.

 

royal-la-rochelle-ps-parachutage.jpg

 

Fort développement des TER. Premier train muni de panneaux photo voltaïques qui en assurent l'éclairage et le chauffage et permettent des économies d'énergie.

 

Sans compter, la création du fonds régional d'investissement pour aider les PME;

 

Sans compter la sécurité sociale professionnelle epermettant d'éviter des licenciements économiques et de continuer le contrat de travail en donnant une formation débouchant sur un emploi;

 

Sans compter les bourses entreprendre;

 

Sans compter les aides aux jeunes et aux séniors.

 

L'oeuvre de Ségolène Royal en Poitou Charente est très importante et son plus cher désir est d'en faire profiter la France. C'est ce qu'elle va faire au cours de cette réunion de travail dont elle se réjouit.

 

 

Interviewée après la réunion de l'Elysée par I TELE, Ségolène Royal a montré sa joie et son enthousiasme devant les perspectives ouvertes aux régions dans l'oeuvre de redressement définie par François Hollande.

 

INTERVUEW SUR I TELE PAR CLEMENT MERIC

 

CLEMENT MERIC:

 

Ségolène a été reçue à l'Elysée avec tous les autres Présidents de Régions par François Hollande pour mettre en commun les énergies des régions et de l'Etat pour relancer la croissance, poir relancer l'emploi.

 

Madame Royal,en quoi les régions peuvent aider l'Etat, aujourd'hui?

 

SEGOLENE ROYAL:

 

En mobilisant leurs intelligences; les intelligences des territoires. D'aboird, c'est la première fois depiuis dix ans que les régions sont réunies . C'est très important que les Français sachent qu'aujourd'hui il y a une alliance entre l' énergie des territoires, l'énergie du gouvernement, l'énergie du chef de l'Etat et qu'il y a finalement une accélération là des réformes. Ce jour est un jour très important. Pourquoi? Parce  quand on est ensemble, on est plus fort, tout simplement et comme notre principale préoccupation, c'est de donner aux entreprises les moyens de créer des emplois, de se développer, de développer leur productivité, alors, moi, je suis très heureuse de voir que la Banque Publique d'Investissement que je défends depuis longtemps, que j'ai déjà préfigurée dans ma région va être mise en place et que nous allons la piloter sur les territoires.

 

CLEMENT MERIC:

 

Justement, l'une des annonces- on le savait pratiquement déjà- c'est que les régions vont jouer un rôle clé  dans les investissements de cette banque publique pour aider les PME, aider les entreprises de taille intermédiaire. C'est un peu votre BEBE cette banque publique d'investissement. Vous avez le profil idéal pour en prendre la direction aujourd'hui?

 

SEGOLENE ROYAL

 

Vous savez, cette banque publique sera à dimension régionale. C'est ce qui en fera l'efficacité.

 

Donc, chaque président de région qui connaît les entreprises de son territoire voit celles qui créent des emplois, celles qui sont en mutation industrielle , celles qui sont au contraire dans des secteurs en voie de déclin et qui doivent être aidées justement à bouger et à aller sur de nouveaux marchés, celles qui exportent, celles qui ont du mal à exporter, celles qui ont un bon dialogue social, celles qui ont besoin de formation professionnelle et donc la réussite de la nation, la réussite de la maison France, c'est la réussite de chaque partie de ces vingt six régions.

 

Donc si on est efficace au niveau local parce qu'on se sent désormais soutenu par l'Etat, on va être en effet plus efficace et je veux dire aux entrepreneurs qui nous écoutent et qui doutent de l'avenir, je veux leur dire qu'aujourd'hui on va avoir les moyens financiers et intellectuels et professionnels de les aider à se développer.

 

CLEMENT MERIC:

 

Donc vous vous contenterez de piloter cette banque d'investissement public en Poitou-Charente? Vous n'êtes pas candidate à la Présidence de cette banque publique d'investissement?

 

SEGOLENE ROYAL:

 

Ce n'est pas le sujet. Ce n'est pas le sujet aujourd'hui  puisqu'elle est à dimension régionale.

 

La deuxième réforme qui est mise en place ce sont les fonds d'aide à l'innovation  avec le crédit d'impôt recherche, que les entreprises attendaient depuis longtemps;

 

la troisième c'est l'investissement dans la formation  professionnelle et en particulier pour les jeunes puisqu'on va aussi piloter directement la formation professionnelle pour que les entreprises soient plus performantes.

 

Et enfin, on va gérer en direct,  les fonds européens, c'est à dire accélérer les procédures, simplifier les procédures , de la cohérence , de l'efficacité là où il y a aujourd'hui de la bureaucratie, il y a de la lenteur, il y a de l'hésitation, il y a des résistances. Donc on a besoin de bousculer les résistances pour que partout où l'activité économique a envie de se développer, elle puisse le faire.

 

CLEMENT MERIC:

 

Une question plus personnelle. C'est la première fois que vous êtes reçue à l'Elysée depuis l'élection de François Hollande. Qu'est-ce que vous avez ressenti aujourd'hui?

 

SEGOLENE ROYAL:

 

Une fierté politique, déjà et puisque d'être tous ensemble,avec  l'ensemble des présidents de région , je vous assure ça dégage vraiment une énergie et une force et le fait que le travail de terrain soit reconnu comme un élément d'expérimentation de laboratoire pour être ensuite généralisé au plan national et pour que les Français retrouvent l'espoir, retrouvent du travail, retrouvent du pouvoir d'achat, retrouvent de la formation professionnelle, que personne ne soit laissé au travers de la route, en particulier je pense au chômage des séniors, je pense au chômage des jeunes, je pense au coût de l'énergie avec le travail considérable que nous avons à faire pour la mutation énergétique, je pense aux nouvelles filières de développpement industriel comme la voiture électrique, comme les transports en commun, comme l'isolation des bâtiments, on voit bien un potentiel d'action considérable et que la France va retrouver le chemin de la croissance et de l'activité économique si on s'y met tous.

 

CLEMENT MERIC:

 

Vous avez pu vous entretenir, à l'issue de cette réunion, en tête à tête avec le Président de la République?

 

SEGOLENE ROYAL:

 

Oui, bien sûr. C'était très important de faire un peu le bilan de la réunion, la mobilisation. Il y a eu aussi des rencontres en tête à tête avec d'autres présidents de Région qui étaient là.

 

CLEMENT MERIC:

 

Vous avez évoqué avec lui votre avenir personnel Aau plan national.?

 

SEGOLENE ROYAL:

 

Ecoutez, je ne mélange pas. Il n'y a pas de question d'avenir personnel. Vous me connaissez. La vision que j'ai de la politique, c'est de servir. C'est de servir. C'est d'être efficace, c'est d'avoir le bonheur de voir les choses anancer, de sauver des entreprises, d'assumer la mutation écologique, de voir des jeunes retrouver du boulot, des entreprises qui vont prendre des apprentis; c'est cela le plaisir de la politique et quand en plus çà peut servir d'exemple au niveau national et que c'est repris comme aujourd'hui dans  un travail national, écoutez, je crois que ça donne envie de continuer à travailler.

Partager cet article

Repost 0
Published by jaccuse56.over-blog.com - dans politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de jaccuse56.over-blog.com
  • Le blog de jaccuse56.over-blog.com
  • : Ce blog est un blog politique qui a pour objet de soutenir l'action de Ségolène ROYAL
  • Contact

VISITEURS

Archives

Catégories Politique