Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juin 2012 4 21 /06 /juin /2012 07:46

554679_463198647025297_1900455192_n.jpg

Ségolène ROYAL ne manque pas de soutiens. Son échec est aussi celui du Parti Socialiste  qui s'est largement impliqué en sa faveur dans le Siège de La Rochelle. 

La page n'est pas tournée et ne le sera pas tant qu'elle n'aura pas un poste à sa mesure. Au Parti Socialiste comme au Gouvernement, on s'y applique. Impossible de se passer d'elle.

A Solférino, comme à Matignon et à l'Elysée, à l'exception de la mégère non apprivoisée qui a "bousillé sa vie", on sait que sans le travail inlassable qu'elle a accompli depuis 2007 pour bousculer le PS, imposer ses idées qui font désormais partie du patrimoine des Français, sans sa grande voix qui porte, sans son désistement en faveur de Hollande entre les deux tours des primaires socialistes, sans la formidable campagne qu'elle a menée en faveur du candidat, il n'aurait pas été élu.

Chacun est donc redevable à la Présidente du Poitou Charente, dont la voix rebelle a permis de rénover la pensée socialiste et de l'adapter  aux évolutions de la société.

SEGOLENE ROYAL EST UNE CHANCE POUR LA FRANCE, avait dit Jacques Attali en 2007. Elle était aussi une visionnaire qui dès 2008 s'était impliquée pleinement et avait proposé les solutions à la crise qui figurent aujord'hui dans les 60 propositions de François Hollande.

La porte-parole du gouvernement, Najat Vallaud-Belkacem,, proche parmi les proches, aujourd'hui Ministre des droits de la femme et porte parole du gouvernement monte au créneau:

" la défaite de Ségolène ROYAL à La Rochelle constitue une ombre importante au tableau du succès législatif de la majorité présidentielle. ....  Une candidate légitime du PS, de la gauche, a fini par être battue par un homme à l’ambition personnelle extrêmement importante et qui s’est laissé instrumentaliser par une droite locale prête à tout pour battre Ségolène Royal..

La présidente de Poitou-Charentes a été « victime d’une machination.Son adversaire victorieux, Olivier Falorni, dissident du PS, « ne doit pas appartenir au groupe socialiste » à l’Assemblée.

Mme Royal peut-elle encore jouer un rôle de premier plan dans la majorité? « C’est évident », a répondu la porte-parole, qui a expliqué: « Elle a joué au plan national un rôle extrêmement important qui a même préparé, à mon avis, la victoire de la gauche pour ces élections présidentielle ». « Elle a beaucoup contribué à rénover la vie politique ».

« Aujourd’hui, nous avons besoin d’elle. De quelle manière peut-elle jouer un rôle, c’est à elle d’en décider, c’est aussi une discussion collective que nous devons avoir, mais moi, j’espère qu’elle continuera à se faire entendre », a poursuivi la ministre.

 

  •  
  • Royal se donne "le temps de la réflexion", avant de prendre "un autre chemin"

Royal se donne "le temps de la réflexion", avant de prendre "un autre chemin" © REUTERS

Même son de cloche pour Bruno Le Roux qui a soutenu Ségolène ROYAL  contre le traître Falorni. Aujourd'hui presque Président du Groupe socialiste à l'Assemblée Nationale, il demande pour elle le respect., sur France Info.

Quatre jours après la sévère défaite de Ségolène Royal face à Olivier Falorni à la Rochelle, Bruno Le Roux rappelle que "Ségolène Royal a été victime d'une trahison [...] elle a été battue [...] cela n'aurait jamais du arriver", dit-il. Avant d'ajouter : "Ce que je demande aujourd'hui, c'est du respect [...] pour celle qui a porté nos couleurs en 2007. Nous n'aurions peut être pas gagné en 2012 s'il n'y avait pas eu le travail fait par Ségolène Royal en 2007". 

 
Quand au vainqueur de Ségolène Royal, qui a annoncé qu'il siègerai à gauche à l'Assemblée, Bruno Le Roux martèle qu'Olivier Falorni "ne siègera pas au sein  du Parti socialiste et du groupe socialiste, les choses sont claires".

Ségolène ROYAL a subi un choc. Personne ne peut le nier. Mais c'est une FEMME FORTE.

599829_4144818340358_759622791_n-copie-2.jpg

Après l'échec de La Rochelle, Ségolène Royal n’entend "certainement pas" se retirer de la vie politique.

"Je me donne le temps de la réflexion". Puis, "il faut que je reprenne un autre chemin". Au lendemain de sa défaite aux législatives à La Rochelle, Ségolène Royal a tenu à rappeler qu’elle était non seulement "déterminée", mais aussi "capable de dépasser les épreuves" et absolument motivée pour "se remettre au service du collectif, au plan national et au plan local".

 La candidate socialiste à la présidentielle de 2007 compte bien jouer un rôle au-delà des frontières de la région Poitou-Charentes, un rôle à son niveau au National et pourquoin pas à, l'International? 

# La présidence de l'ARF, l'Association des régions de France

L’hypothèse faisait même "l'unanimité", dimanche soir, dans les couloirs de Solférino. Dans son édition de mardi, le journal Le Monde relève que Ségolène Royal pourrait briguer la présidence de l’ARF, l'Association des régions de France.

Seul hic : Alain Rousset occupe actuellement le poste. La solution pourrait venir de Matignon où Jean-Marc Ayrault, à la faveur de son micro-remaniement de jeudi, serait en mesure de lui offrir le ministère en charge du grand emprunt. Dès lors, la voie l’ARF serait libre.

# La présidence du parti

Concernant la possibilité de briguer la tête du PS à l'automne, Ségolène Royal a assuré, lundi, n'avoir "absolument rien décidé, ni imaginé" une telle "perspective". "De toutes façons, je le ferai en étroite liaison et en dialogue avec ceux qui ont la responsabilité de la politique de la France", a ajouté la socialiste.

Selon ses proches, il s'agit d'un "fantasme médiatique."

Qu'irait elle faire d'ailleurs dans cette galère?

A l'évidence elle devrait alors subire à nouveau le TOUT SAUF SEGOLENE ROYAL.

Les socialistes qui l'ont rejetée une fois à Reims, peu soucieux d'une transformation radicale du parti, de l'ouverture vers l'extérieur et surtout de la perte de leurs privilèges n'en voudraient pas.

Ils sont généreux quand ça ne leur coûte rien!

Je ne suis même pas certaine que la Présidence de l'Association des Régions de France soit rémunérée...

Quant à l'autre proposition: La Présidence de l'Internationale Socialiste. Beaucoup de travail.Un enjeu considérable. Un poste prestigieux. Mais pas de rémunération.Et il faut d'abord être élue par les partis sociaux démocrates du monde. Et une élection n'est jamais gagnée d'avance.

# La tête de l’internationale socialiste

L' Autre piste donc: Ségolène Royal pourrait prendre la succession l'ex-Premier ministre socialiste grec, Georges Papandréou, à condition qu'il ne se représente pas à la tête de l'Internationale socialiste, qui regroupe la majeure partie des socialistes, sociaux-démocrates et travaillistes du monde, ainsi que certains démocrates.

Ségolène Royal, qui fait déjà partie de la flopée de vice-présidents de l’Internationale, une trentaine, devrait pour cela concourir lors d’un scrutin organisée fin août.

Enfin, une entrée au gouvernement, jeudi prochain apparaît improbable. "Ce n'est pas son souhait", assure un ministre. Et puis ce choix serait difficile à expliquer pour un Jean-Marc Ayrault qui avait promis que tous ses ministres défaits quitteraient le gouvernement.

Les jeux sont ouverts. Le choix reste à faire. A la sortie de son entretien avec Jean Marc Ayrault, Ségolène ROYAL n'a fait aucun commentaire. La seule chose que l'on sait c'est quelle souhaite rencontrer le Président de la République.

Croisons les doigts pour que cette politique hors normes trouve enfin un poste à sa mesure qui la mette à l'abri de la haine, des complots, des embûches et lui permette de réaliser ses projets dans l'intérêt général comme elle le souhaite elle même.

Une chose est sûre. Un tweet de Ségolène ROYAL: Qu'on ne se serve pas de moi pour rentrer au gouvernement. Je ne suis pas candidate à l'Association des Régions de France.

Ségolène ROYAL est une "électron libre." ELLE  N' ACCEPTERA PAS N'IMPORTE QUOI et ne décidera rien avant d'avoir discuté avec François HOLLANDE.

Elle n'accèptera pas la mendicité. Elle ne se laissera pas manipuler. Et celui qui voudrait lui offrir une aumone pour la faire taire en serait pour ses frais. Elle pourrait finir par se mettre en colère, dans une juste colère et devenir le cahmpion de l'opposition.


Partager cet article

Repost 0
Published by jaccuse56.over-blog.com - dans politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de jaccuse56.over-blog.com
  • Le blog de jaccuse56.over-blog.com
  • : Ce blog est un blog politique qui a pour objet de soutenir l'action de Ségolène ROYAL
  • Contact

VISITEURS

Archives

Catégories Politique