Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 février 2014 5 28 /02 /février /2014 19:26

Gouvernement : le retour programmé de Ségolène Royal

Nathalie Schuck | Publié le 27.02.2014, 06h37

Ségolène Royal pourrait bien décrocher un ministère en cas de remaniement.

Ségolène Royal pourrait bien décrocher un ministère en cas de remaniement. | AFP / Eric Piermont

Décidémént les média s'acharnent et jouent grâce aux sondages au monopoly des postes du gouvernement, annonçant perpétuellement un remaniement gouvernemental, voire un changement de gouvernement entraînant la chute du premier ministre dans la foulée.

Mais rien ne vient et nul ne sait si le Président de la République ne conservera pas son équipe gouvernementale en l'état.

Mais peu importe...Les journalistes persistent et signent additionnant leurs voix à celles de l'inénarable François Copé qui ne sait rien faire d'autre que de tirer à boulets rouges sur tout ce qui bouge, rien ne trouvant grâce à ses yeux.

Les sondages permettent d'alimenter les rumeurs.Un élément intéressant dans ces sondages: la remontée lente mais continue de Ségolène Royal dont le retour est annoncé à grands coups de fanfarre. Et c'est tant mieux parce que c'est la démonstration que cette grande femme d'état retrouve progressivenent la place qui lui revient dans l'opinion.

Au fait quelle place? That is the question! Et ça ne manque pas de saveur...
Les uns la voient à l'Education Nationale...les bruits de couloirs donnant Peillon partant....Il dérange donc les pressions se multiplient pour le pousser vers la sortie, malgré l'excellent travail qu'il accomplit à la tête de son ministère...

Jean Vincent Placé souhaite un grand ministère de l'écologie pour Ségolène Royal...On peut le comprendre car Ségolène, qui a déjà occupé ce poste sous le septennat de François Mitterrand, a fait du développement durable et de la croissance verte un des piliers essentiels de la Région Poitou Charente qu'elle préside...Elle est la meilleure dans ce domaine, et d'une très grande efficacité...Une présence de ce poids au gouvernement arrangerait bien les écologistes.

Aujourd'hui on parle du Ministère de la Justice que lui avait déjà proposé François Hollande...Evidemment on sent derrière cette proposition de la Presse la volonté de se débarrasser de...Christiant Taubira qui dérange le droite, l'extrême droite et les catho intégristes...Alors si elle pouvait partir...

On parle maintenant pour Ségolène du ministère de l'intérieur si Valls prend Matignon.

C'est drôle, personne ne lui propose le ministère de l'économie  tant les groupes de pression s'accomodent bien de l'actuel titulaire de ce portefeuille ou de l'industrie  où Montebourg n'est pas à la hauteur, du moins en ce qui concerne le soutien aux PME.

Ce que je vois dans tout ce charivari c'est que les lobbies et la droite cherchent à se débarrasser de 10  Ministres Femmes, les poids lourds du gouvernement qui font un travail remarquable, dont Dominique Bertinotti, Nocole Brick, Aurélie Philippetti ( là je suis plus réservée); la Ministre des Universités et quatre hommes dont Vincent Peillon et Pierre Moscovici qui a annoncé vouloir se présenter aux élections européennes....

Alors faire rentrer Ségolène Royal parce que le gouvernement a besoin de poids lourds et de personnes d'expérience, comme indiqué sur France Inter, cela peut paraître une excellente idée et Dieu sait si je souhaite que Ségolène Royal ait un rôle important pour la France..

.Mais si elle acceptait de rentrer dans ce gouvernement très impopulaire, qui ne voit que les salves meurtrières de la droite et d'une partie du PS l'assailleraient de toute part pour la détruire cette fois définitivement tant elle fait peur à la droite qui n'a pas oublié 2007 et la formidable performance de cette femme courageuse, portée par le peuple et qui a menacé Sarkozy....

Ségolène Royal a un très grand avenir, avec les Français, mais pas dans un gouvernement qui se délite de jour en jour, simplement à la tête de l'Etat, non pas pour mener une politique sociale démocrate, la socialr démocratie étant périmée, comme elle l'a soutenu à diverses reprises, ni une politique sociale libérale avec laquelle on va dans le mur, mais une politique qu'elle définit elle même comme sociale écologique qui préserve la planète et crée des emplois.

L'article publié par le journal le Parisien est très simptomatique de l'Etat d'Esprit de la Presse.

"Le come-back deSégolène Royal au gouvernement ? « Il est évident que c'est acté ! », lance l'un de ses fidèles. Au sommet de l'Etat, de fait, on n'utilise quasiment plus le conditionnel pour parler de son retour.

Avec 79 % des Français mécontents de son action, selon l'Ifop, François Hollande a un besoin urgent de recruter des poids-lourds pour le remaniement qu'il concocte, selon de multiples sources, pour le lendemain des municipales. Or, ils se comptent sur les doigts d'une seule main dans la majorité. Les partisans de Royal listent ses atouts : ex-candidate à la présidentielle, elle a affronté Nicolas Sarkozy, a une image républicaine (« l'ordre juste »), du flair politique, et c'est une femme ! Sans parler de sa cote dans l'opinion.

Le sondage Ifop pour « Paris Match » publié mercredi, dans lequel 19% des sondés l'imaginent à l'intérieur  l'a ravie... et d'abord étonnée. C'est la rupture entre François Hollande et Valérie Trierweiler qui a contribué à changer la donne. « La fatwa est levée », lançait un de ses proches peu après. Le fait qu'elle soit la mère des quatre enfants du président ne serait plus un sujet de préoccupation. « Les Français s'en fichent royalement, sans jeu de mots ! La priorité, c'est l'efficacité », défend un proche du chef de l'Etat.

>> QUESTION DU JOUR. Souhaitez-vous que Ségolène Royal intègre le gouvernement ?

Elle mène une campagne souterraine

Reste à savoir quel fauteuil elle pourrait occuper. On prête à l'ex-ministre de l'Environnement de Pierre Bérégovoy des vues sur un grand ministère de l'Ecologie. Ou sur un pôle Culture-Education, elle qui fut ministre de l'Enseignement scolaire de Lionel Jospin. « Ça fait des mois qu'elle a planté sa tente en bas de chez nous », s'agace un proche de Vincent Peillon. Certains citent la Justice -Hollande le lui avait proposé en mai 2012, mais elle avait refusé- ou le Quai d'Orsay si, selon une hypothèse qui circule, Laurent Fabius atterrissait à Matignon.

Pour le président, l'arrivée de Royal aurait un autre avantage : créer de l'émulation avec Manuel Valls -s'il n'est pas nommé à Matignon- et Arnaud Montebourg.

En attendant la fumée blanche, la présidente de la région Poitou-Charentes mène une campagne souterraine. Ses proches parlent pour elle. «Elle mérite sa place au gouvernement. C'est une grande femme d'Etat », louait hier le ministre « royaliste » de l'Agroalimentaire Guillaume Garot, sur Radio Classique. L'intéressée, elle, se fait discrète. Elle a annulé plusieurs rendez-vous médiatiques, notamment pour ne pas avoir à commenter la chute de Trierweiler. Aujourd'hui, on la verra toutefois au Salon de l'agriculture.

« Elle fait profil bas, elle se dit que c'est jouable », décrypte un habitué de l'Elysée. Mais elle n'a guère besoin de faire campagne : elle parle à Hollande plusieurs fois par semaine. Ils se sont ainsi téléphonés avant sa visite aux Etats-Unis. Car les anciens concubins sont devenus des complices politiques.

Pour Royal, ce retour signerait la fin de la traversée du désert. Hollande avait été meurtri par sa défaite aux législatives. Or, comme l'observe un pilier du PS, « si elle va aux régionales, elle n'est pas sûre de gagner. Il faut l'exfiltrer avant. »

Le Parisien

 

Il est tout de même curieux de constater que le Parisien fait allusion à trois coups de téléphone par semaine entre Ségol!ène Royal et François Hollande. Comment le savent ils ces journalistes? Déjà interrogée à ce sujet elle a eépondu que les coups de téléphone avec le Chef de l'Etat étaient confidentiels, et que si ils existaient, elle ne le dirait pas.

 

 

Et qu'en pense Ségolène Royal? Que pense-t-elle de tout cela? Que souhaite t-elle réellement? On peut toujours supputer mais bien difficile de le savoir.

 

Elle même se garde bien de lever le voile sur ses intentions et ses souhaits.

 

 

A la question de Christophe Barbier: votre place est au gouvernement...Etes vous prête, Ségolène Royal répond:

 

" Ecoutez mieux vaut faire envie que pitié. Je ne vais pas faire de déclaration comme cela.....Moi je ne réclame rien. Mais bien évidemment, vous connaissez mon engagement politique et si on me propose quelque chose, je vous dirai ce que j'ai l'intention de répondre..

 

Meilleure place au ministère de l'intérieur, selon un sondage?  On a l'impression que l'ordre juste est danss l'esprit des Français.

 

Ségolène Royal: Oui, oui, l'ordre juste, et il y a une action derrière, est une idée très structurante. On a besoin de repères et on a besoin  de règles. On a besoin d'y voir clair. On a besoin de valeurs et en même temps on a besoin de justice. Et cela, ça peut se décliner dans beaucoup d'actions de la vie, dans beaucoup de domaines, économiques, sociaux, culturels, éducatifs et en période de crise, on a soif de repères communs et de ce qui fait que nous tenons debout tous ensemble et que nous avançons tous ensemble.

 

Christophe Barbier: Et quand on a votre expérience: vous avez été candidate à la présidentielle, vous avez occupé des postes ministériels et dirigé une région; De quelle matière avez vous envie? Plutôt du régalien.....intérieur, justice...plutôt de la culture, de l'éducation où vous avez déjà oeuvré?

 

Ségolène Royal:" Merci de souligner cette polyvalence. Je verrai le moment venu. Il y a des règles. Si l'on applique l'ordre juste,  à la question que vous posez, il y a des règles institutionnelles qui font que à un moment le Président considère qu'il faut changer d'équipe, conforter une équipe. Ce moment, il le choisit en fonction de l'intérêt du pays. On est au service du pays. On n'est pas là pour prendre des postes. La politique ce sont des grandeurs et des servitudes."

 

 Christophe Barbier: A l'heure où nous parlons, est ce que le Président a déjà évoqué avec

vous cette éventualité?

 

Ségolène Royal:" Si c'était le cas je ne vous le dirais pas. Pourquoi? Ordre juste là aussi égalementq; lorsqu'on est en contacte au plus haut niveau de l'Etat, pour réfléchir ensemble, je crois qu'il est important que ce ces discussions  restent  au niveau de la réflexion et n'alimentent pas là non plus des conversations publiques."

 

Donc Ségolène Royal refuse de dire ce qu'elle souhaite concernant son destin personnel. C'est clair elle prendra sa décision seule, en fonction de l'intérêt du pays car la politique " c'est servir et non se servir." 


Les effets d'annonces, les supputations, le jeu de domino perpétuel qui permet aux journaux de vendre du papier, aux media de faire de l'audimat n'ont évidemment aucune réalité, ne sont appuyés sur aucune certitude. La seule personne qui sait et ne dit pas est le Président de la République que l'on sait assez disert, dont on dit qu'il décide seul et ne suit les conseils de personne....La seule conclusion qui s'impose c'est la patience et comme le disent les Anglais: Wait and See...

 


 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jaccuse56.over-blog.com - dans politique
commenter cet article

commentaires

N.Planchais 11/03/2014 04:18

Très bon article Françoise, tout est dit dans cet article fort bien écrit, Ségolène a parfaitement raison de rester loin de ce gouvernement en échec, si elle y rentrait ce serait une fois de plus,
pour être critiqueée rendue responsable de tous les maleurs du gouvernement. Pour 2017 Oui! elle pourra combattre cette fois le tricheur, qui lui a volée la victoire en 2007, aves le fric de
Bétencourt et de Kadafi. De plus il sera grand temps que la France fasse enfin confiance à une Femme, comme Ségolène Royal qui est une grande femme d'Etat, elle l'a assez prouver par ses
expériences du passé, les différent ministères qu'elle a occupés avec Brio, c'est une grande femme d'Etat, tansdis que ni Hollande ni Ayrault, ni tos l'exécutif, n'ont servi des ministères, ils
sont tous des amateurs mis à part Fabius

Présentation

  • : Le blog de jaccuse56.over-blog.com
  • Le blog de jaccuse56.over-blog.com
  • : Ce blog est un blog politique qui a pour objet de soutenir l'action de Ségolène ROYAL
  • Contact

VISITEURS

Archives

Catégories Politique