Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 août 2012 3 08 /08 /août /2012 13:14

image 62120554 La haine est l'hiver du coeur.

Dans un article intitulé " L 'HISTOIRE SECRETE DU MEURTRE DE LA ROCHELLE," Marianne analyse les circonstances de la défaite de Ségolène Royal aux élections législatives, dans l'atmosphère lourde et feutrée d'un roman de Simenon.

Christine Clerc, auteur de cette chronique ajoute:" Le dernier week-end d'août, plus d'un millier de socialistes sont attendus pour l'Université d'Eté du PS, à La Rochelle....là où les règlements de compte subsistent."

C'est que, comme le disait Ségolène Royal La Rochelle est une ville rebelle.

Une ville protestante. Une ville rebelle elle le fut tout au cours de son histoire, notamment lorsqu'elle se battit contre Richelieu.

Une ville marquée par l'héritage de Michel Crépeau, "fils d'un père républicain et d'une mère monarchiste, fils d'instituteur vendéen devenu avocat à La Rochelle, radical de gauche..."

Devenu Maire, il se voulut" un précurseur; trente ans avant le velib, il inventa les vélos jaunes. Réformateur audacieux, soucieux à la fois de développement économique et de la protection de la nature."

La Rochelle lui doit" la mise en place avant tout le monde d'un système de recyclage des déchets et une lutte farouche contre la promotion immobilière sur le littoral."

Entre lui et Ségolène Royal dont on connaît le choix du tout écologique, le classement du site du Marais Poitevin qu'elle obtint de haute lutte de François Mitterrand, le développement considérable du photo-voltaïque, la construction du premier  lycée entièrement écologique, la bataille menée contre Sarkozy, Bussereau et Raffarin pour sauver la voiture électrique Heuliez, devenue Mia Electric, son entrée dans le capital d'Heuliez et d'autres entreprises depuis, pour sauver des activités stratégiques et des emplois, la priorité donnée à l'enseignement et" le choix de l'éducation des enfants des quartiers, le pass contraception pour les adolescentes, la lutte pour la parité "et tout récemment les fonds débloqués pour le Port de La Rochelle, le soutien à l'agriculture biologique...il n'y a pas la place d'un papier de cigarettes.

L'action de Ségolène Royal s'inscrit donc dans la continuité de celle menée par Michel Crépeau, qui règne sans partage dans la mémoire des Rochelais.

Tout était donc prêt pour une grande histoire d'amour entre Ségolène Royal et la Rochelle...tant la rebelle Ségolène Royal pouvait afficher d'affinité avec cette ville qu'elle aime particulièrement.

Hélas c'était compter sans la haine, la haine de la droite mais aussi la haine dans son camp qui fit basculer le fameux équilibre politique de La Rochelle dans un combat sans merci dans la ligne du symbol de résistance caractérisant cette ville.

 Hélas,  la première circonscription de La Rochelle se trouve au sein de la jospinie, un Jospin qui immédiatement après la Présidentielle de 2007 n'a pas hésité à descendre Ségolène Royal en flèche, dans un livre intitulé"     l'impasse"...

"Il ne faut pas présenter comme moderne et novatrice une démarche archaïsante et régressive" avait notamment écrit celui qui n'a même pas été capable d'atteindre le deuxième tour des présidentielles de 2002, se laissant voler la politesse par Jean Marie Le Pen... Démarche tellement archaïque que dix ans après les idées de Ségolène Royal constituent l'essentiel du programme du Président Hollande; ce qui prouve le manque de jugement de l'ancien premier ministre de Chirac.

france affiche jospin 2002

Cette fois ci Jospin a préféré le silence. " Je ne m'en mêle pas" avait il dit...mais tous ses partisans ont mené la guerre pour lui...et ont fini par gagner le siège de député, mais pas le perchoir....

Par contre ils n'ont pas réussi à tuer politiquement Ségolène Royal, toujours là, femme debout qui poursuit sa politique dans la région qu'elle préside...Et  dès le 25 elle août interviendre du  Congrès de l'Internationale socialiste.

Marianne attribue sa défaite à la non consultation des militants...Ce qui est certain c'est que les coups fourrés continuent, c'est que l'atmosphère au sein de la section socialiste est loin d'être apaisée et que la guerre continue...

Glavany, qui voulait le perchoir, soutenu en cela par Jospin victimise : " Nous n'avons jamais trahi le parti dit il. Mais voilà, cette femme(Ségolène Royal) a une influence incroyable! Pour elle je ne devais pas parvenir au perchoir!"

Et il n'y est pas parvenu, mais se dit " victime"... C'est au pouvoir que j'en veux...Je le saurai un jour, mais quand on sait ce dont est capable Ségolène Royal, on a de l'indulgence pour Valérie Trierweiler." Il en vient à regretter que Ségolène Royal ait été battue parce que si elle avait été élue, "il aurait eu toutes les chances, pense-t-il d'être Président de l'Assemblée Nationale..."Ce qui est loin d'être prouvé...

On peut toujours rêver! Celui qui fut le Directeur de Campagne de Jospin en 2002 et l'a aidé à perdre l'élection n'évait pas forcément les qualités requises!

Sauf qu'élue ou pas il y eut complôt...Un complôt orchestré dans les moindres détails et financé  par Jean-François Fountaine.

Sous-estimer Jean François Fountaine qui, selon "le Nouvel observateur l'avait avertie"Je suis désolé; Je soutiendrai un autre candidat que toi et il sera élu" fut certainement une erreur de la part de Ségolène Royal.

Jean François Fountaine avec qui elle entretient un long contentieux est un poids lourd à la Rochelle dont il convoite la mairie. 

"Champion du monde de voile," écrit Christine Clerc, ce qui n'est pas rien dans une ville comme La Rochelle, "patron socialiste d'une grande PME exportatrice de catamarans qui emploie 350 salariés dans deux usines de la région, élu en outre par ses collègues président de la fédération des industries nautiques....

Jean Pierre Raffarin, qui tire toujours les ficelles de la droite régionale avec son ami et ancien ministre Bussereau, Président du Conseil Général de Charente Maritime, n'est il pas depuis des années, comme les socialistes Lionel Jospin et Jean Glavany un habitué du voilier de Fountaine? Jacques Chirac s'est juré lui aussi d'infliger à l'ex-rivale de Nicolas Sarkozy un tout sauf Royal."

Bien sûr le tweet de Valérie  Trierweiler n'a rien arrangé.

Mais on l'a compris, le pire c'est le copain copain entre la droite et la gauche autour d'un voilier.

Le pire c'est la haine d'un industriel socialiste bourré de fric, suffisamment pour en gorger Falorni pour lui permettre de mener sa campagne.

Cette haine qui a conduit un prétendu socialiste à la désobéïssance vis à vis de son parti, au risque d'ouvrir une large porte à la droite dans cette circonscription de gauche...

Le pire c'est cette haine qui a conduit tout une clique de socialistes à passer outre les règles de désistement en faveur de celui ou celle arrivé en tête au premier tour. 

Pour Ségolène Royal l'heure est à la réflexion. Elle continue le combat qui a été le sens de sa vie dans sa région. Elle sait, comme le disait si bien Bertolt Brecht que" celui qui combat peut perdre, mais que celui qui ne combat pas a toujours perdu."

Elle est toujours une femme politique qui compte, a conservé intacte sa popularité et trouvera à réaliser son destin, car " rien ne se fera sans elle", la France a besoin d'elle comme l'a affirmé Jean Marc Ayrault...

En attendant, souhaitons lui de bonnes vacances à proximité de Florence avec Flora, sa fille, puis à Mougins avec ses trois autres enfants.






 



Partager cet article

Repost 0
Published by jaccuse56.over-blog.com - dans politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de jaccuse56.over-blog.com
  • Le blog de jaccuse56.over-blog.com
  • : Ce blog est un blog politique qui a pour objet de soutenir l'action de Ségolène ROYAL
  • Contact

VISITEURS

Archives

Catégories Politique